Archives de Catégorie: Résidence à Corbigny – La gare rurale de demain

mars à septembre 2010

Gare rurale – Vendredi 24 septembre – semaine 3

Au lendemain de la présentation publique, une réunion « acteurs » est organisée dans la foulée : c’est une matinée dédiée aux positionnements et aux engagements.

Nous retrouvons à la gare Charles Abord de la plateforme mobilité, Elodie de la Communauté de Communes Laurianne Legeay pour le Pays, Didier Demeulle pour la SNCF, Gilles Michaud pour la VFLI…

La discussion se concentre principalement sur les propositions envisageables à court-terme : la question de l’ouverture d’un guichet du transport collectif en gare est particulièrement débattue et chacun amène des éléments de réponse.

Gare rurale – Jeudi 23 septembre – semaine 3

Jeudi : jour de grève… et de notre invitation à venir défendre les gares rurales ! Voici venue notre dernière présentation publique.

L’assemblée est composée d’élus, d’acteurs associatifs, d’usagers (certains croyaient venir pour une manifestation de défense de la gare). L’occasion de réaffirmer notre positionnement et de présenter les images pour aider le public à se projeter dans un avenir plus ou moins proche.

Télécharger toutes les projections en images (pdf)

La fin de soirée passée avec Jean Paul Magnon, Maire de Corbigny et Conseiller général de la Nièvre, Christian Paul, Vice président au Conseil régional, Sophie Valdenaire Directrice de l’aménagement du territoire à la région permet de valider les propositions et d’organiser la suite…

Nous écoutons les retours des élus et tentons de trouver des points d’ancrages concerts.

Christian Paul propose notamment d’envoyer le livret de fin de résidence aux 140 gares de Bourgogne.

Gare rurale – Mercredi 22 septembre – semaine 3

La rencontre avec des élus de la Communauté de communes, organisé par Jean Paul Magnon permet d’encourager le portage politique local et de préciser nos projections.

Jour des slogans ! que nous commençons à disséminer dans la ville.

C’est également le moment de mettre les projets en images pour la réunion publique du lendemain.

Gare rurale – Mardi 21 septembre – semaine 3

De constats en objectifs, 4 objectifs déclinés en action construiront notre plan de revitalisation d’une gare rurale !

Une heure de la vie d’une gare : nous passons une heure à interviewer les agents de circulations, les usagers, touristes, scolaires… chauffeurs de bus en vue de réaliser un petit montage sonore destiné aux partenaires du projet. Rien de tel pour prendre le pouls que ce petit condensé sonore (bientôt en ligne !)

Le wifi a été installés pour notre dernière semaine de résidence, nous en profitons pour simuler une gare connectée en appliquant des pochoirs en gare et sur les panneaux de direction : internet disponible en gare pour les voyageurs et les gens de passage, l’idée d’un service minimum…

Nous entamons le prototypage d’une proposition visant à favoriser le covoiturage en lien avec la gare en tant que lieu privilégié du transport collectif.

Gare rurale – Lundi 20 septembre – semaine 3

Troisième et dernière semaine à Corbigny : Projections !

Passage express au siège de la plateforme MOBIGO en gare de Dijon où nous retrouvons les responsables du site Internet et de la plateforme de renseignement téléphonique. Nous nous rendons compte de la difficulté à construire un outil d’information multimodal à cette échelle. L’histoire et le portage institutionnel du projet semblent freiner le développement du système sur l’ensemble de la région : la plateforme a été modélisée par la SNCF en lien avec la région et l’entrée de nouveaux acteurs n’est pas évidente d’autant plus s’il s’agit d’acteurs hyperlocaux. L’activité sert surtout la mobilité en contexte urbain, centrée sur l’agglomération dijonnaise. Il faut aussi savoir que 95% des demandes faites par les usagers concernent des trajets monomodaux. L’évolution vers une information fluide pour les Corbigeois nous est annoncée à « très très long terme ».

Autre rencontre avec Aurélien Trioux qui travaille à ALTERRE BOURGOGNE Agence pour l’environnement et le développement soutenable. Nous cherchons des initiatives innovantes en termes de mobilité, d’articulation multimodale en milieu rural mais elles semblent inexistantes ou invisibles. L’innovation se concentre encore en ville.

Une entrée en matière qui nous motive à chercher de nouvelles solutions et à nous remettre à la tache dans la petite ville de Corbigny !

Retour à la gare.

Notre point livre a bien évolué : une bonne vingtaine de livres sont partis depuis juillet, de nouveaux sont arrivés, quelques mots de lecteurs affichés sur les cartes postales.

Les emplacements de parking de fond de parvis ont été tracés par la ville.

Des panneaux , affiches et bidons indiquent le festival des arts de rue des Metalovoice qui aura lieu en fin de semaine.

Nous retrouvons avec plaisir les agents de circulations, toujours plutôt pessimistes, surtout en cette fin de saison estivale.

En équipe, nous partageons nos constats que nous organisons autour de différents paradoxes :

– Une gare fantôme et pourtant un attachement très fort des habitants à la gare

– Beaucoup d’efforts et d’implication des pouvoirs publics dans les transports et pourtant une offre peu visible, peu adaptée et très peu d’usagers

– Du potentiel touristique vecteur d’ouverture et des transports limités qui freinent ce développement

– Des gares menacées qui ferment ou vivotent, qui forment pourtant un ensemble cohérent et potentiellement influent.

– Du tourisme vert, dans un territoire où règne le TOUT voiture, avec des trains au fioul qui consomment beaucoup.

Télécharger les constats détaillés en .pdf

Gare rurale – synthèse des 3 ateliers du 15 juillet

Des ateliers pour explorer la question des transports sur le territoire et imaginer le devenir des gares rurales

Le jeudi 15 juillet, nous avons proposé trois ateliers collectifs depuis la gare de Corbigny. Chaque atelier accueillait une dizaine de participants : usagers, représentants d’institutions, techniciens en charge des différentes plateformes de mobilité, responsables politiques… Ces ateliers consistaient à tester in vivo des pratiques existantes et potentielles. Nous supposions que se placer collectivement dans la peau de l’usager pouvait permettre d’améliorer les services  proposés en gare.

Atelier bus Corbigny-Clamecy « L’isolement et l’accessibilité au transport collectif en milieu rural »Cet atelier consistait à tester la ligne de bus TER Corbigny Clamecy jusqu’à Tannay puis à revenir en minibus en s’arrêtant plus longuement dans les arrêts de bus et anciennes gares du trajet. Les participants étaient amenés à s’interroger collectivement sur l’organisation des lignes de bus, leur visibilité, leur articulation. Un carnet de bord servait à alimenter et à consigner les remarques et les propositions. S’y trouvait la carte de la ligne, une compilation de photographie de gares des environs (en activité, fermées ou reconverties), une mosaïque d’arrêts de bus photographiés le long de ce même trajet.

Télécharger le compte-rendu complet : Atelier_bus_transports_coll

Atelier « Lier l’offre de transport à l’offre touristique – De la gare au canal à vélo »

Cet atelier a consisté à tester, en vélo, un chemin qui relie Corbigny au canal et plus précisément au port de Chitry-les-Mines. Un aménagement en piste cyclable de ce tronçon qui est constitué en grande partie d’une ancienne voie Romaine est envisagé par la Communauté de Commune du pays Corbigeois courant 2012. Les vélos que nous avons utilisé ont été généreusement prété par Laurent Richoux (en gare d’Auxerre) et participant au présent atelier. Nous avons réalisé le chemin à vélo et avons marqué des pauses pour échanger et dialoguer autour de diverses thématiques.

Télécharger le compte-rendu complet : Atelier_velo_offre_tourist

Atelier jeu de rôle « les transports et l’accès à l’information »

Cet atelier a consisté à tester les différents outils d’information internet, téléphonique, papier et humain, y compris les diverses plateformes (Mobigo, Plateforme Nivernais-Morvan, site de la SNCF, TER, Bus…). Chacun des participants à ce jeu de rôle recevait en début de partie une carte décrivant succinctement son identité et surtout la mission qu’il devait accomplir. Chacun doit trouver une ébauche de solution ou simplement des renseignements qui l’aideront à trouver son trajet et les moyens à convoquer (heure de départ, d’arrivée, durée, prix, etc.). Un pôle tourisme et un pôle info transport ont été mis en place à cet effet, et un ordinateur connecté à l’Internet a été mis à disposition dans la gare. Un prototype d’agrégateur centralisant presque tous les sites des acteurs du transport sur le territoire et l’actualité de ces sites a également été confectionné pour aider les participants (http://www.netvibes.com/doude#plateformes%2C_train%2C_car%2C_taxi%2C_tourisme).

Télécharger le compte-rendu complet : Atelier_acces_info_transports

Gare rurale – Mercredi 14 juillet – semaine 2

Aujourd’hui, fête du 14 juillet et milieu de toute notre démarche, nous faisons un point sur nos objectifs en capitalisant toutes les ressources acquises, les idées livrées par les acteurs et les usagers des transports rencontrés, les constats et les hypothèses qui en découlent.
Nous décidons de caler un plan en 3 objectifs à l’intérieur desquels nous faisons entrer, en vrac d ans un premier temps, toutes les applications/actions possibles énoncées par les acteurs (cf post-it projets et cartes à idées). Nous consacrerons le reste de la semaine à valider ou tester les applications possibles et reviendrons donc dessus plus précisément lors de la 3ème semaine.

– La gare vivante
Plan de communication locale et attractivité de la gare

– L’office du transport
Améliorer et coordonner l’offre de transport

– L’agence de voyage
Articuler transport, loisirs et tourisme

Enfin, nous finalisons la préparation des ateliers collectifs de demain. Suite au prochain épisode…