Archives de Tag: residence-lezoux

Les nouveaux usages de la médiathèque : semaine 3, dernier jour

Réunion avec les élus du Conseil inter-communautaire
En présence de la directrice de la Communauté de communes, du chef de projet, du responsable mission numérique de l’agence régionale des territoires.
Nous restituons le schéma général de la future médiathèque. Il représente non pas un plan d’architecture mais un plan des usages possibles.

Il synthétise, à partir des 6 grands principes énoncés précédemment, les usages et leur mise en fonction dans un même espace, la qualification de certains espaces, les relations entre l’équipement et le territoire, la qualité des espaces dédiés (fixes, interchangeables, modulables).
Nous demandons aux élus de répondre sur 2 petits papiers à 2 questions , voici les réponses :

Quelle est l’idée forte qui vous tient le plus à coeur dans cette future médiathèque ?
Accessible à tous
Un lieu de vie et d’échanges, de lien social
Un lieu de rencontre et d’échange
Un espace de rencontre
Un lieu du savoir dans un esprit de convivialité et populaire
Offrir du lien social pour s’enrichir et enrichir les autres
La question des publics et des services adaptés, par et pour le public

Quelle serait votre principale crainte ?
Ne pas arriver à faire vivre les usages que proposera l’équipement
Manque d’attractivité pour la jeunesse
Une mauvaise compréhension des services dans la durée
Le manque de fréquentation
Le cloisonnement des usages
La Médiathèque fourre-tout, qui propose tout et rien, sans clarté

« Je n’étais jamais allée aussi loin dans ma réflexion sur la Médiathèque, vous avez ouvert le regard » Mme Gagnadre, Présidente de la Communauté de Communes

« Avant tout ce travail, on ne voyait pas plus loin que le livre ». Monsieur le Maire de Bort-l’Étang

« Il y a de vrais éléments de réponse dans le schéma des usages de la future Médiathèque proposé. Ces usages ont une vraie resonance avec et sur le territoire. C’est dérangeant et c’est bien ! », Jean-Christophe Lacas, chef de projet

Les nouveaux usages de la médiathèque : semaine 3, jour 4

Le futur livret
Nous travaillons sur le plan et les contenus du futur livret qui sera rendu public et présenté aux différents partenaires publics en février 2013. Nous avons à coeur que les partenaires apportent leur contribution au contenu et leur proposons d’y apporter un témoignage et à la médiathèque Départementale d’abonder des futurs scénarios d’usages sur le principe suivant : « une journée dans la peau d’un médiathécaire ».

Apprends à tes parents à jouer aux jeux videos !      
Soirée tournoi de Mario Kart entre parents et enfants, avec la présentation de Vincent Béchet (illustrateur en jeux vidéos et créateur de l’univers du jeu Moshi Monster).
Image

Image

Notre objectif est de travailler l’appréhension du jeu en le présentant comme un support culturel à part entière, et de tester la relation parents-enfants à travers son usage commun.

Nos experts de 8 à 14 ans sont formels : ce serait trop bien qu’il y ait des jeux vidéos en prêt et une salle pour faire des parties à plusieurs au sein de la future médiathèque!

Les nouveaux usages de la médiathèque : semaine 3, jour 3

 Dessinons la future Médiathèque!
Séance de travail avec Jean-Christophe Lacas, chef de projet.
Nous démarrons un plan qui dessine les futurs usages possibles de la Médiathèque.
Il ne s’agit pas d’un plan d’architecture, mais plutôt d’incarner les parti-pris et les idées emblématiques sur les usages, les relations entre la médiathèque et son territoire (fonctions internes/fonctions externes), les relations possibles entre les différents usages (numériques, pratiques créatives, lieux collectifs)…
Nous nous appuyons sur des grands principes validés au cours de la résidence avec les publics et les partenaires :

  • Convivialité/lieux de citoyenneté
  • Échanges de savoirs-faire
  • Pratiques numériques
  • Production de contenus culturels
  • Fonds participatifs
  • Services associés

Quelques idées fortes :
Un écran réversible qui se tourne vers un amphithéâtre extérieur
Un espace de co-working
Espaces dédiés aux pratiques numériques (documentation, pratiques créatives, formation à distance)

La Médiathèque commence à s’incarner…

Les nouveaux usages de la médiathèque : semaine 3, jour 2

 

Tous Pirates?
Soirée vidéo-conférence publique avec Antoine Viry, médiathécaire à la Médiathèque de Pacé (Bretagne) et créateur du site adiffuser.net <http://adiffuser.net/>.
Après un petit tour d’horizon pédagogique sur ce que sont les droits d’auteurs, Antoine a exploré les potentiels qu’offrent les licences libres pour les médiathèques. Il a présenté les sites adiffuser.net et ziklibreenbib qui consistent en une sélection (par une quinzaine de médiathécaires de toute la France) de musiques, courts métrages, films, photographies, illustrations libre de droit. Ce rôle de dénicheurs et de valorisation de contenus artistiques est particulièrement intéressant pour les médiathécaires de demain. Il permettrait de faire découvrir des artistes méconnus aux habitants en garantissant un certain niveau de qualité. Pour les médiathèques ce type de contenus ne sont pas régis par des droits d’auteurs rigides et sont donc diffusables à grande échelle et à faible coûts. Ils peuvent constituer de bons points de départs pour des animations en médiathèque puisque certaines œuvres sous licence libre peuvent être reprises par d’autres et modifiées dans un esprit collaboratif. La médiathèque peut même devenir un lieu de création et de diffusion de certaines œuvres ensuite diffusée sous licence libre. Cette soirée était aussi une expérimentation puisqu’elle a permis de tester de façon artisanale l’idée que la future médiathèque intercommunale propose régulièrement des visioconférences publiques. Ce fut réussi et nous percevons déjà des améliorations techniques et organisationnelles à apporter. C’est la vertu de l’expérimentation.
La soirée s’est terminée autour du Plug / cabine de téléchargement que nous avons amélioré hier. Nous remercions l’entreprise Openstudio qui a offert une cinquantaine de clés qui ont permis aux participants à la soirée de repartir avec des films, livres et musiques proposés par la cabine de téléchargement.


Apéro-rencontre avec les bibliothéques bénévoles du territoire, le chef de projet Médiathèque et la Médiathèque Départementale.
6 bibliothèques du territoire sont représentées. Nous cherchons toujours à creuser la coopération possible entre elles et la future médiathèque. À l’avenir, la Bibliothèque Départementale ne leur desservira des ouvrages qu’à plusieurs conditions pour assurer qu’en face de ce service public onéreux, les bibliothèques font aussi tous les efforts nécessaires pour aller vers leur public local. La peur de disparaître et la lourdeur du bénévolat sont toujours très présentes dans ces points lecture communaux. Nous tentons de savoir à quelles conditions ces bibliothèques pourraient constituer un vrai réseau et s’organiser pour mener des collaborations avec la future médiathèque susceptibles de développer leurs animations et leurs publics potentiels.
Nous partageons avec elles un état des lieux des 3 expérimentations que nous avons menées en semaine 2 : la Malle Voyageuse (qui a été testée pendant 2 mois par la bibliothèque Bort-l’Etang auprès de plusieurs foyers), la cabine de téléchargement numérique (placée dans le hall de la Maison du Peuple à Lezoux) et l’étagère de savoirs-faire pratiques.
La question du numérique n’est vraiment pas une évidence pour ces amoureux du livre! Cependant ils perçoivent tout l’intérêt d’une cabine de téléchargement tout en expliquant que c’est trop lourd à porter dans leurs quelques heures d’ouverture hebdomadaires.

Toutes ces observations confirment tout l’intérêt de mener des actions test  pendant les 2 années à venir avant l’ouverture de la future médiathèque. Il s’agirait aussi de compléter les équipes bénévoles existantes pour renouveler et dynamiser le réseau, tout en s’appuyant sur les passionnés déjà en place qui connaissent bien leurs fonds documentaires et une partie de la population de leur commune.

Les nouveaux usages de la médiathèque : semaine 3, jour 1

Nous démarrons notre dernière semaine de travail sur le territoire Dore et Allier qui est consacrée à :

  • Finaliser une synthèse de tous les contenus, de toutes les idées collectées depuis le début de la résidence.
  • Poursuivre certaines expérimentations et creuser de nouveaux sujets
  • Documenter le futur livret de restitution
  • Poursuivre les temps de rencontres publiques

Atelier participatif avec le comité de pilotage
Sont présents: Marie-Gabrielle, Présidente, Sophie, directrice, Jean-Christophe chef de projet de la Médiathèque (Communauté de Communes Dore et Allier), Aude directrice de la Médiathèque Départementale, Hélène du cabinet d’études Puzzle, Pierre Armand de la Région Auvergne, Françoise Dubosclard du Transfo. Nous démarrons un échange à partir d’une vision hétéroclite de différentes modalités d’implication des médiathèques sur leur territoire : la Médiathèque hors-les-murs, la Médiathèque lieu central et agrégateur de services, et la Médiathèque partagée ou intermédiaire.

Image

Nous poursuivons avec un jeu de rôle à partir de cartes-personnages. Chacun des partenaires entre dans la peau d’un futur usager, à partir d’une identité et d’une situation il invente ses désirs de médiathèque, et ses contraintes, à partir de son profil spécifique. Cela doit enrichir les réponses que la médiathèque pourra apporter à des publics très différents.

Mikael, 14 ans, habite à Vinzelles, passionné de jeux videos et de mangas.
Rémi, divorcé, a la garde de ses 2 enfants de 2 et 4 ans tous les mercredis. Chang, parisien d’origine, a déménagé à Lezoux où il télétravaille, il lit tous ses journaux et ses livres sur IPad.

Extraits vidéos des jeux de rôles :
Aude, directrice de la MD :

Marie-Gabrielle, présidente de la Cté de Communes :

Nous terminons l’atelier avec une présentation rapide d’un premier schéma des fonctions et usages possibles de la future Médiathèque.
Image

puis avec la présentation d’un schéma sur les différents types de fonds documentaires

Image

Ateliers participatifs avec les habitants

En soirée nous accueillons un public local élargi pour un temps intitulé Expérimentations : bilan et suites ? En petits groupes les participants sont invités à circuler dans 3 ateliers :

 Récits de vie de la médiathèque : atelier jeu de rôle (tel que décrit plus haut)

Image

Quelques idées :
L’importance de certains publics et certains contextes comme par exemple les familles, pensées dans une dynamique d’accueil collectif.
Le lecteur public, pour les personnes âgées par exemple qui ont de la difficulté à lire et préfèrent écouter.
L’utilisation du fonds participatif pour les lectures très récentes très utilisées.
Le fait de coupler au même endroit un livre et le film en DVD duquel il est tiré.

– Les futurs usages de la médiathèque : un schéma à débattre, abonder, à corriger. Chacun imagine de quoi sera constitué le lieu et comment pourront se dérouler les usages d’un espace à l’autre.
Quelques exemples : partenariats avec des lieux de Clermont pour des spectacles ou des visio-conférence, un espace ludothèque, un auditorium qui se déploie en cinéma de plein-air…

Image

– En attendant la future médiathèque
Deux ans, c’est long…comment gérer la frustration, en faire une frustration positive qui pousse à agir, à prendre part au projet ?  Comment profiter de cette période pour préparer au mieux le projet, augmenter ses chances de succès au moment où la médiathèque existera ?

Un lieu provisoire, un début de programmation, un site internet, des micro-actions pour aller vers tous les publics, améliorer des expérimentations ou en inventer de nouvelles…

Les nouveaux usages de la médiathèque : semaine 2, 4e et 5e jour

La journée a été consacrée à la restitution publique (en présence d’habitants, bibliothécaires, élus et partenaires), où a été présenté :
– le Plug en situation de fonctionnement. Nous avons expliqué l’esprit de cette expérimentation et les personnes ont pu l’essayer en direct pour télécharger des fichiers (films, livres…).

Image

Image

Pendant que nous nous réunissions avec nos partenaires pour débattre de notre future semaine de travail, des passants interloqués se sont arrêtés pour essayer aussi l’installation… ça semble marcher!
Image

Des liseuses et tablettes numériques étaient à libre disposition pour des premières manipulations entre les mains des participants.

– La Malle, revenue de son périple dans les foyers (une dizaine), était ouverte pour qu’on en découvre tous ensemble les trésors confiés par chaque habitant l’ayant reçue à domicile.
Image
Une petite exposition de photos montrait les mises en situation de la malle en circulation avec quelques verbatim entendu dans ce voyage de maison en maison. Extraits :
« On m’a offert une liseuse, je trouve ça super. Personnellement je me fiche de l’objet livre, ce qui m’intéresse, c’est le contenu. Et quand je pars je pars en vacances, pas besoin d’emmener 10 kg de bouquins. »
“Le livre que je ne donnerai jamais ? C’est un livre d’art sur Vermeer que ma soeur m’a offert quand j’avais 17 ans. Il est tout abimé tellement j’ai tourné les pages.”
“J’ai mes petits rituels : quand mon emploi du temps le permet, je lis le matin en buvant mon café. C’est un vrai moment de plaisir. Je lis également dans mon bain : j’ai choisi une baignoire spécialement adaptée à la lecture, avec des accoudoirs et deux petites lampes juste au dessus pour un éclairage optimum.

– Un étagère de livres de savoirs-faire, réalisée en 3 jours avec toutes les bonnes volontés locales, avait pour objectif de tester une bibliothèque commune et citoyenne liée à un savoir-faire : la médiathèque est aussi bien un lieu de savoirs que de savoirs-faire. Il n’est pas besoin d’être un grand lecteur de littérature pour être cultivé et pour se sentir légitime de fréquenter une bibliothèque. Ce soir-là, le thème de la cuisine a bien-sûr enthousiasmé les participants qui ont été nombreux à prêter des livres pour la soirée. Un petit signet était glissé dans chacun des chacun des livres (une centaine environ) où étaient indiqués les coordonnées des propriétaires afin de rendre possibles les échanges d’ouvrages entre habitants.

Lionel Dujol, chargé de médiation numérique et bibliothécaire pour le Pays de Romans nous a fait le plaisir de sa visite pour échanger avec nous sur nos outils et analyses et pour participer aux échanges avec le public durant la restitution.

Une rencontre avec les élus et chargés de mission des différentes institutions partenaires (Région, Département, Cté de Communes, Ville) a permis de faire le point sur les souhaits de chacun quant au rendu de notre travail et aux attentes sur la suite et fin en novembre…
Dominique Giron, Vice Présidente du Conseil Général du Puy de Dôme chargée du Développement numérique, nous fait part du besoin de son institution de connaître les modalités de transférabilité de notre démarche à d’autres projets du territoire.

Il est question de construire le programme de la 3eme semaine en collaboration étroite avec le chef de projet de la future Médiathèque, Jean-Christophe Lacas, officiellement en poste dans une semaine.

Enfin, juste avant notre départ, nous avons pu échanger avec les élus de la commune et de l’intercommunalité sur l’importance de la transmission de notre travail aux équipes d’architectes pré-sélectionnées. Nous envisagerons une réunion avec eux pour cela.
à suivre!

Les nouveaux usages de la médiathèque : semaine 2, jour 3

Le voyage de la malle médiathèque se poursuit dans les foyers… on y découvre des univers de lecture, la place accordée à la culture dans l’intimité des maisons. La discussion sur les documents prêtés est à chaque fois riche et chaleureuse. Parler des livres c’est parler de soi, des autres, de la vie. Nous questionnons à chaque visite l’importance de la culture sur un territoire et les modalités de son activation dans un futur équipement. Avec la malle se constitue un patrimoine culturel citoyen, créant du lien social à travers son itinérance.

Nous abordons à chaque fois les attentes sur la future médiathèque : un nouvel espace public dédié à la culture et à la rencontre est attendu très fortement par de nombreux habitants. Lezoux n’a pas d’équipement public ni de place publique fédérateurs, il n’y a pas de terrasses de cafés. La question du lien social et de la rencontre entre générations est prégnante.

Accueil chez Monique, Alain et Hélène, Danièle et Catherine.

Image

Image

Image

Nous découvrons aussi des talents locaux, Catherine (plasticienne) réalise des petits livres à base de collages et récits. Nous questionnons la place la médiathèque comme lieu de coproduction, permettant de valoriser ou de produire des documents fabriqués par des habitants du territoire.

Image

Ce troisième jour voit aussi la fabrication du Plug numérique : cabine de téléchargement ouverte 24/24. Cette cabine sera apposée contre le Point Info Tourisme en plein coeur de Lezoux.
Il s’agit de tester le téléchargement en accès libre et dans l’espace public de documents libres de droits (films, musique, livres…). Nous cherchons à comprendre dans quelle mesure une médiathèque peut permettre l’accès libre de documents en téléchargement. Renaud et Laurence de la Médiathèque Départementale nous apportent une aide précieuse, ils sont présents toute la journée pour trouver et sélectionner des contenus. Nous avions choisis le thème des utopies sociales pour ces premiers contenus.  Ils nous laissent pendant quelques jours un Ipad et une liseuse afin de nous familiariser avec ces outils et de les proposer à la manipulation du public.

Nous avons également pu compter sur le talent et la persévérance de Loïc et Olivier, nos amis de La Fonderie (agence numérique de la région Ile de France) qui nous ont concocter en avant première une « bibliobox ».
Quelques personnes viennent nous aider à construire le mobilier urbain abritant le plug ou passent, intrigués : »vous êtes sûrs qu’on va pas vous le casser? » « Et les intempéries, ça va pas tout abîmer? »

La cabine circulera ensuite pendant l’hiver dans le collège et dans La Maison du peuple, lieu associatif.

Image

Image

Image