Rencontre avec Eric Plamondon de Cenon Hebdo

Eric habite à Cenon depuis 6 ans et travaille beaucoup avec les nouvelles technologies dans le cadre de son travail. Le blog local qu’il a lancé était l’aboutissement d’une réflexion liée à son goût pour les médias locaux et à la fois une bouteille à la mer, afin de tester les réactions à ce projet et susciter des collaborations.

« Mon blog est une envie de découvrir mon propre territoire… »

De nombreux projets de billets, de reportages n’ont pas aboutis à ce jour car le goût ne suffit pas, il faut aussi trouver le temps.

« J’aimerai bien une fois par semaine rencontrer un asso d’ici et publier un billet sur eux dans mon blog… »

Mais pour lui, il y a une place pour un « journal des voisins » entre SudOuest et le magazine municipal, parce que les gens aiment discuter de leur quotidien et de ce qu’il s’y passe.

Cenon sur le web, on est d’accord, il y a le site de la mairie et c’est tout… »

« J’ai senti qu’il y avait une place pour quelque choses comme ça ici (un média très local et participatif). »
« L’ambition de mon blog, c’est un peu d’être entre Sud Ouest et la Mairie. »

Mais de reconnaître que la pratique locale de l’information demande du temps, de l’énergie, de l’animation. Sans compter que pour passer le cap, il faudrait réussir à passer rapidement sur un mode collaboratif, plus difficile à atteindre. Le goût pour le média local ne suffit pas..

Eric participe également d’un autre blog, celui d’une association de parents d’élèves. Mais il ne connaît pas beaucoup de Cenonais branchés, plus des consommateurs que des acteurs et les pratiques, même de listes de discussion, ne sont pas toujours très affinées, ce qui ralentie les possibilités de communications entre personnes aux niveaux de pratiques différents.

« La réalité du numérique, c’est que s’il n’y a pas une personne payée 35 heures par semaine pour vous le faire, personne n’y va… »

Sa pratique internet locale est assez active, notamment pour chercher de l’information (évènements, associations, magasin, spectacles…). Pour lui, l’internet est le principal lieu pour se documenter sur le territoire, mais cette pratique se révèle vite assez déceptive vis-à-vis de ce qu’il trouve (manque d’offres de loisirs en ligne, pas d’agenda suffisamment complet et « plaisant »). Il l’utilise pour faire de l’achat (musique, livres) et consulter de la presse (surtout nationale, hormis SudOuest). Il utilise aussi les petites annonces sur l’internet (LeBonCoin.fr) pour trouver des produits que les gens vendent localement.

« Pour arriver à comprendre ce que les gens font sur le web local, il faudrait arriver à comprendre ce que les gens en retirent… »

Publicités

Une réponse à “Rencontre avec Eric Plamondon de Cenon Hebdo

  1. Travailler avec les nouvelles technologie, je trouve que c’est carrément du luxe. C’est être tous les jours au gout du jour au travail. C’est quand même formidable je trouve !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s