Archives de Tag: gastronomie régionale

Résidence circuits courts alimentaires à l’EPL du Balcon des Ardennes / Semaine 1 de résidence / jeudi 20 mai

Résidence au Balcon des Ardennes / Semaine 1 - jeudi 20 mai

Nous avons rencontré…

4e journée de la semaine, Adèle et Anne sont rejointes pour la journée par Hélène et Shah-Dia qui est « l’experte » circuits-courts de la résidence.

Pendant cette journée, nous rencontrons :

Dans le cadre d’un rendez-vous à la DRAAF de Châlons-en-Champagne, accompagnées de Catherine Coutant, chargée de mission à la Région :

  • Max Louette, chef du SRFD (Service régional formation et développement) à la DRAAF Champagne-ardenne

Lors du temps de travaux pratiques à l’atelier de transformation :

  • Les élèves de la classe de bac pro IAA (industrie agro-alimentaire)
  • Jérémy André, responsable de l’atelier de transformation et sa collègue, également salariée de la Maison des produits de Terroir

Dans le cadre de la commission menu :

  • les membres de la commission

Au cours d’entretiens individuels :

  • une professeur d’ESC

Au Café l’Européen, sur la place Ducale à Charleville-Mézières:

  • des membres de la Confrérie de la Cacasse à Cul nu

Le point de vue des résidentes

La rencontre de la matinée à la DRAAF nous permet d’en apprendre plus sur le positionnement de l’enseignement agricole, tant dans sa vocation que dans la place qu’il occupe dans le paysage de l’éducation en France. L’échange que nous avons avec Max Louette nous donne un éclairage sur les axes de travail régionaux mais aussi nationaux de l’enseignement agricole, sur la place des exploitations dans les établissements, etc. Un axe central étant de favoriser la production et la consommation d’une nourriture plus saine, plus respectueuse de l’environnement, ce qui fait directement écho au sujet qui nous intéresse pour la résidence.

Nous échangeons ensuite plus spécifiquement sur la problématique de « l’autosuffisance alimentaire » des établissements agricoles et nous évoquons en particulier l’idée de parcelle maraîchère ainsi que la question de la production laitière du Balcons des Ardennes. M. Louette nous fait part de la réussite du projet de maraîchage du lycée agricole de Fayl Billot où le circuit-court a été mis en place au sein même du lycée. Nous sommes séduites par cette approche qui semble convaincante tant sur le plan humain, qu’éducatif, gastronomique ou écologique.

Et en parallèle du RDV à la DRAAF, le temps passé par Adèle à l’atelier de transformation permet de rendre plus concret tout ce qui concerne l’apprentissage pratique et technique que suivent les élèves du lycée dans cette filière agro-alimentaire. En parallèle de fabrication de la terrine de sanglier, nous en profitons pour discuter avec les élèves d’avenir professionnel, d’expériences familiales de la gastronomie ardennaise, de la fête de la Bière, etc.

En fin de journée, le rendez-vous avec la confrérie de la Cacasse à cul nu nous permet quant à lui de croiser de nouveaux membres de l’association et de discuter à bâtons rompus des activités de la confrérie, de ses projets, de leurs attentes vis à vis de la résidence, etc.

Nous terminons notre excursion à Charleville par une petite dégustation de gastronomie locale. Nous tentons entre autre la salade au lard… une réussite !

La résidence se construit…

Pour cette première de semaine de résidence, l’équipe aura été de taille variable. La présence pour la journée d’Hélène et Shah-Dia est une occasion pour l’équipe de faire le point sur toutes les rencontres de la semaine, sur la compréhension du réseau d’acteurs, sur les enjeux liés au sujet de la résidence, etc.

L’équipe ébauche une schématisation de l’établissement et de tous ces projets dont elle a entendu parlé tout au long des entretiens. Ce travail de mise à plat qui est indispensable pour notre compréhension deviendra peut-être un projet à part entière de la résidence.

Nous avançons également en équipe sur les ateliers ou projets que nous projetons de mettre en place dans le cadre de la résidence. Ensemble nous rediscutons des enjeux de la résidence, que ce soit pour le lycée, pour la confrérie de la Cacasse, pour la Région ou encore pour la 27e Région ; nous précisons l’approche de résidence et nous questionnons sur les outils et méthodes que nous allons pouvoir expérimenter, développer, etc.

Embarquées dans les rencontres et la découverte du terrain de résidence, il est important de prendre ce temps en équipe pour prendre du recul, penser à ce qui va venir et partager sur nos propres méthodes.

Publicités

Résidence Circuits courts alimentaires à l’EPL du Balcon des Ardennes // Lancement de la résidence

À l’issue de ses deux visites ayant eues lieu au mois d’avril et mai à Saint-Laurent à l’Établissement public local (EPL) du Balcon des Ardennes ainsi qu’à Châlons-en-Champagne au Conseil régional, un temps de synthèse et de proposition a permis de préciser le cadre d’intervention de la résidence. L’équipe 27e Région et les futurs résident(e)s ont ainsi formalisé une note à destination de l’EPL, de la Région et de la Confrérie de la Cacasse à Cul nu, tous partenaires de la résidence (cf c-dessous).

RESIDENCE 27eR-Circuits courts-NOTE 20100512

Le sujet retenu pour la résidence est donc le suivant : établissement d’enseignement agricole, spécialités gastronomiques régionales et circuits courts alimentaires.

Dans le cadre de ce sujet, nous nous proposons de traiter plus spécifiquement de 3 problématiques :

  • Circuits courts en région Champagne-Ardenne, les spécialités régionales comme levier de développement ? Cette problématique sera abordée au cours de la résidence avec comme point d’entrée l’exemple de la Cacasse à cul nu.
  • Circuits courts et formation des futurs professionnels de l’agriculture et de l’environnement, comment formateurs et apprenants s’emparent-ils du sujet ? Comment cette problématique à la fois économique, sociale et environnementale fait-elle projet au sein d’un établissement d’enseignement agricole ?
  • Entre un établissement d’enseignement agricole et des acteurs locaux associatifs engagés dans la promotion de leur terroir, quel partage ? Quels échanges ? Quels projets au croisement de l’économique, de l’environnemental, du social et du culturel ?

L’équipe de résident(e)s est également complétée. Nous serons 3 personnes présentes sur les 3 semaines de résidence, deux designers et une sociologue + une experte des circuits courts qui se joindra à nous une fois par semaine pour nous apporter un regard et une expertise complémentaire. Soit une équipe 100% féminine sur cette résidence :

  • Adèle Seyrig, résidente-référente de la résidence, est designer de service, spécialisée dans l’accompagnement de projets de développement local ;
  • Anne Fontaimpe est également designer ;
  • Hélène Caubel est responsable de projets culturels et sociologue ;
  • Shah-Dia Rayan est ingénieur agronome, animatrice de réseaux paysans et interviendra en tant qu’experte sur la résidence.

Résidence Résidence Circuits courts alimentaires à l’EPL du Balcon des Ardennes // 2nde visite – jour 1 (28 avril 2010)

À l’issue de la première visite sur le terrain et de la proposition de thématiques pour la résidence, c’est finalement l’axe de travail « patrimoine gastronomique et circuits courts » qui est retenu par la Région Champagne Ardenne et l’EPL (Établissement Public Local) du Balcon des Ardennes.

Pour commencer à sonder le terrain de la résidence autour de cette thématique, deux jours de visite sont organisés les 28 et 29 avril par Catherine Coutant de la région Champagne-Ardenne et Étienne Vivier, proviseur de l’EPL.

Pour ces 2 jours la 27e Région est représentée par Adèle Seyrig, designer de service et future coordinatrice de la résidence, Anne Fontaimpe, elle aussi designer et Stéphane Vincent, directeur de la 27e Région.

Région Champagne-Ardenne / Rencontre avec François Mürer

Première étape au programme, l’équipe de la 27e Région accompagnée de Catherine Coutant a rendez-vous à la direction régionale du Développement Agricole et Forestier avec Francis Murer son directeur. Après une rapide présentation de la 27e Région, nous rentrons dans le vif du sujet : découverte du contexte agricole régional, de l’histoire de sa construction au fil des générations d’agriculteurs, des difficultés auxquelles il est confronté aujourd’hui, etc. Francis Murer nous présente ensuite la stratégie régionale en matière de soutien au développement de l’agriculture.

Nous échangeons ensuite sur la situation de l’agriculture biologique qui nous est présentée comme assez peu développée en région Champagne-Ardenne en comparaison à d’autre régions ; sur la question de la diversification des exploitations agricoles (vente directe, élevage d’écrevisses, etc.) qui fait partie des grands axes de la politique régionale en matière agricole ; sur l’importance des traditions gastronomiques régionales, etc.

Saint-Laurent à proximité de l'EPL Balcon des Ardennes

Après ce point sur le contexte agricole régional, nous rejoignons l’EPL du Balcons des Ardennes à Saint-Laurent, à proximité de Charleville-Mézières.

Balcon des Ardennes / Accueil par la confrérie de la Hure d'Elemont

Balcon des Ardennes / Hure d'Elemont au menu

Pour le repas nous sommes accueillis cette fois-ci par un représentant de la confrérie de la Hure d’Elmont : à l’apéritif, sang de cochon (qui s’avère finalement être une sorte de punch) puis dégustation d’un assortiment de hure préparée spécialement pour l’occasion (tête de porc, tête de sanglier, tête de veau) suivie d’une traditionnelle salade au lard ardennaise. Nous somme immergés dans notre sujet « gastronomie régionale » !

Balcon des Ardennes / Après-midi de travail

La journée se poursuit par un après-midi de travail avec l’équipe 27e Région, Catherine Coutant, le proviseur de l’EPL, Étienne Vivier et le responsable de l’atelier de transformation, Jérémy André. Nous échangeons sur la préparation des semaines de résidence à venir puis M. Vivier nous présente plus en détail l’établissement qui est constitué du lycée d’enseignement agricole, d’un CFA (Centre de formation des apprentis), d’un CFPPA (Centre de formation professionnelle pour adultes) et de l’exploitation agricole.

Parmi les sujets abordés, celui du projet d’établissement en cours de constitution, vu par l’équipe de direction comme un projet à construire avec l’ensemble des acteurs de l’établissement (équipes de direction, personnel enseignant, personnel administratif et technique, exploitation agricole, etc.) et qui devrait pouvoir devenir un réel outil de pilotage. Dans ce projet, des ambitions, des axes de travail, des objectifs et des projets à mettre en œuvre. Parmi ces projets, en lien avec le sujet que nous aborderons en résidence, M. Vivier nous présente un projet de parcelle d’un hectare qui serait transformée en parcelle de culture maraîchère dans le cadre d’un projet d’insertion.

D’autres projets ayant été mis en place au lycée nous sont présentés.

Balcon des Ardennes / Visite de l'exploitation agricole + affiche repas bio

Balcon des Ardennes / Rencontre informelle avec une professeur + foyer du CFA

La journée s’achève par une visite du lycée et de l’exploitation agricole.

Résidence Résidence Circuits courts alimentaires à l’EPL du Balcon des Ardennes // 2nde visite – jour 2 (29 avril 2010)

Conseil Régional Champagne-Ardenne

La seconde journée de visite se déroule à Châlons-en-Champagne. Nous débutons par une rencontre avec Didier Breton, directeur de l’Aménagement et du Territoire à la Région à qui nous présentons le projet de résidence. En lien avec le sujet de la résidence, M. Breton nous fait part entre autres d’un projet régional de soutien à la création de Bistrots de Pays, de la création en cours d’un parc régional naturel (PNR) dans le Nord des Ardennes, du montage en cours du Réseau Rural régional, etc.

Nous rencontrons ensuite Isabelle Bandock, adjointe à la direction des Lycées et de l’apprentissage qui gère en région à la fois les lycées d’enseignement général et technologique et les établissements d’enseignement agricole. Nous abordons ensemble entre autre tout le travail mené par la direction des lycées sur le Développement durable au sein des établissements régionaux, sur tout ce qui est bâtiments mais également de plus en plus sur des projets concernant la vie de l’établissement. Mme Bandock nous présente rapidement un concours lancé auprès des lycées de la région pour soutenir des projets associant la problématique environnementale à des améliorations de la vie quotidienne au lycée. Opération qui aurait semble-t-il été assez peu identifiée par les établissement pour sa première année mais qui devrait être reconduite.

Nous échangeons également sur la problématique du bio et des circuits-courts à la cantine. Isabelle Bandock nous présente l’outil carbone à destination des cantines sur lequel est en train de travailler la région en partenariat avec la région Rhône-Alpes.

Rendez-vous à la Chambre régionale d'agriculture / Châlons-en-Champagne

Nous quittons ensuite le centre de Châlons pour rejoindre le complexe agricole du Mont Bernard où nous commençons par rencontrer Sophie Leflon, chargée de mission à la chambre régionale d’agriculture. Elle nous expose les axes de soutien à l’agriculture régionale mis en place par la chambre. Nous échangeons en particulier sur l’axe « diversification » : sensibilisation, formation à la transformation, à la vente, aux normes sanitaires, soutien de projets de point de vente collectifs, de marchés paysans, d’accueil à la ferme, etc.

En réponse à notre questionnement sur le développement de l’agriculture biologique en région Champagne-Ardenne, Sophie Leflon nous renseigne sur la notion d’agriculture intégrée dont le développement est semble-t-il soutenu par la chambre d’agriculture. Le principe de ce mode de culture : supprimer l’apport en produits phytosanitaires tout au long de la culture tout en se laissant la possibilité, en dernier recourt, d’y faire appel en cas d’absolue nécessité pour préserver la récolte. Peut-être une solution alternative au développement d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement sans la prise de risque que semble présenter l’agriculture biologique pour les exploitants champardenais.

Rendez-vous à la DRAAF / Châlons-en-Champagne

Dernière rencontre de ces deux journées, toujours sur le complexe agricole, nous nous rendons à la DRAAF, Direction Régional de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt où nous sommes accueilli par Jean-Pol Daumont, chef du pôle FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) et reférent pour la DRAAF du montage du Réseau Rural de Champagne-Ardenne. M. Daumont nous présente dans les grandes lignes ce Réseau Rural qui vient de voir le jour et qui à terme devrait fédérer plus de 300 acteurs du monde rural en Champagne-Ardenne. Trois thématiques de travail ont été retenues dont deux nous intéresse particulièrement pour la résidence : image et facteurs d’attractivité de la Champagne-Ardenne, circuits courts et maintien et accueil de population.

Ce rendez-vous clôturera nos 2 jours de visite sur le terrain.