Archives de Tag: agile

Transfo Pays de la Loire / Semaine 5 / Jour 5 : Accrochage rétrospectif

A nouveau à l’heure du dernier jour d’une semaine de travail au sein de la Région, vient le moment de l’accrochage de tout ce qui a été produit. L’exercice de communication et de synthèse destiné à ceux qui n’ont pas participé directement se révèle à chaque fois une bonne occasion de prendre du recul sur ce qui a été fait. Dans une posture plus réflexive, chacun – à commencer par nous et les participants à la semaine – prend la mesure, remouline les réflexions et associe plus clairement les idées entre elles. Deux idées fortes ressortent sous différentes formes :

  • dédramatiser l’orientation notamment en s’appuyant sur le pair à pair
  • mettre en relation les animateurs des territoires (Espaces Numériques mais aussi Centres Sociaux Culturels, mairies, etc…) et les experts de l’information/orientation

Après une matinée (un peu trop) vite passée à tout accrocher sur les vitres du Salon d’honneur, nous tâchons donc d’aller au-delà d’une « simple » visite d’exposition. Nous rappelons que cela n’est qu’un accrochage des travaux produits, y compris dans ce qu’ils ont de non fini, et qu’au travers de cette mise à nu du processus, nous questionnons aussi nos méthodes de travail. Le temps d’échange est donc primordial et le buffet installé sur place nous aide à le mettre en place !

A ce rythme, nous atteignons très vite l’heure de la réunion-bilan avec les participants de la semaine. Toujours sur les mêmes principes de partage, nous dédions ce temps à l’expression des retours sur la semaine : avis, critiques, envies, réflexions… Tout est le bienvenu. Compte tenu de l’enthousiasme général (qui n’exclue pas quelques interrogations), le moment deviendrait presque enivrant pour le petit groupe qui a l’impression d’avoir « vraiment fait quelque chose », « d’être allé très vite du brassage d’idées au concret » en l’espace d’une semaine. En cela, la situation générale en fin de semaine de Transfo colle souvent trait pour trait à ce que décrit Hubert Guillaud dans son article « les dispositifs créatifs en question ». Le moment de décadrage créé amène vite une ambiance joyeuse qui peut aussi très vite retomber…

Nous profitons donc de ce moment pour appuyer à nouveau sur l’importance de la semaine 6 à venir et sur le fait que les questionnements posés à ce moment là toucheront toutes les directions. Nous misons beaucoup sur cette semaine pour toucher au cœur du problème de la Transfo : comment faire fonctionner l’innovation au quotidien et sur la longueur au sein de la Région ? Des « semaines créatives » seront-elles toujours nécessaires avec leurs effets dynamisants et catalyseurs ? Faudra-t-il au contraire faire disparaître petit à petit cette façon de faire événementielle, certes très prometteuse, mais dont les productions peuvent rester superficielles et/ou difficiles à concrétiser ? Quelles sont au juste les conditions nécessaires à la démarche d’innovation et, si l’apport d’ouvertures (par le temps court dédié, par l’animation « neutre », par la participation  de partenaires…) en fait partie, comment le formaliser à l’avenir ?

Nous qui faisions, dans le bilan de cette semaine passée sur la question de l’information et de l’orientation, la conclusion qu’il ne fallait pas chercher à institutionnaliser l’informel mais qu’il s’agissait plutôt de l’outiller et de le cultiver… Nous nous retrouvons, sur notre sujet « toile de fond » qu’est la fonction innovation, à pointer du doigt cette même nécessité d’une organisation assez souple pour laisser faire et organisée pour en profiter. « Agile » diront certains ?

Publicités