Transfo Pays de la Loire / Semaine 3 / Jour 2

En ce mardi, c’est notre premier « Atelier de coproduction de politiques publiques en Pays de la Loire – outils et méthodes pour rendre accessibles des informations complexes » qui nous attend. Nous l’avions intitulé en y invitant les agents non seulement de la DPSA21 mais aussi de plusieurs autres directions concernées par l’aménagement des territoires péri-urbains. Les 3 matinées de formation-action avaient été proposées sur plusieurs objectifs :

  • participer à des ateliers collaboratifs et se former à des méthodes d’animation/de participation innovantes ;
  • profiter d’un travail transversal avec des agents de différentes directions ;
  • représenter visuellement des problématiques complexes pour mieux y répondre et mieux les partager avec les usagers comme avec d’autres agents ;
  • utiliser les méthodes de créativité issues des arts appliqués (design, architecture…) ;
  • prendre du recul sur vos pratiques quotidiennes.

Là encore, nous étions ambitieux mais il fallait maintenant se jeter à l’eau avec les  16 personnes qui avaient répondu à notre proposition (dont 1 élue et 6 représentants de la DPSA21 ; les autres agents présents venaient de la Direction de Transports, de celle des territoires, mais aussi de la D4CAE, chargée en particulier de la mise en place du Bureau des méthodes ; un représentant de la mission Val de Loire s’est également joint à ce groupe).

Cliquez pour voir l'image en grand

Pour commencer la matinée, et après le tour de table et les remerciements d’usage, nous avons tout d’abord présenté la Transfo, en nous basant sur le visuel réalisé en inter-transfo, ainsi que les objectifs de ces ateliers et l’horizon de l’immersion de la Flèche en septembre. Mais pour ce matin, nous souhaitions avant tout repartir des questions cardinales : aller faire une immersion, pour quoi faire ?

Pour faire réfléchir les participants autour de cette base, nous leur avons d’abord proposé un temps « groupes d’interview mutuels » sur une question fondamentale : « Qu’est-ce que cela vous apporte (ou pourrait vous apporter) d’aller consulter les usagers des territoires pour concevoir des politiques publiques ?« .

Outre le partage d’information (voir post de demain sur la restitution des contenus), ce moment avait aussi une vocation de brise-glace entre des agents qui ne se connaissaient pour la plupart pas du tout, afin d’installer au mieux le travail collaboratif à venir. Il a été suivi par un double temps de synthèse : dans les trinômes tout d’abord puis en demi-groupes, avec l’accompagnement d’un des designer de l’équipe. L’amorce de synthèse graphique produite par les deux demi-groupes a ensuite été discutée en plénière.

Mais nous ne nous sommes pas arrêté en si bon chemin dans les questions « poil à gratter » puisque dans la séquence suivante nous avons lancé celle de l’apport de la prospective elle-même ! Toutefois, pour détendre un peu les neurones et dégourdir les jambes, nous avions opté pour un débat mouvant autour de l’affirmation caricaturale : « La démarche prospective est une nouvelle forme d’action de communication ». Comme c’est le but dans ce mode d’animation, les arguments ont fusé de part et d’autres et les neurones ont finalement été bien bousculés. Mais surtout, cet échange « ludique » nous a permis de mettre au jour l’importance de savoir ce que chacun met par exemple derrière le mot « communication », bien utile avant d’aller se confronter au terrain !

Pour finir plus paisiblement la matinée, nous sommes revenus en salle pour un brainstorming plus classique autour de la question : « Qu’est-ce que vous apporte /pourrait vous apporter la prospective ?« (voir restitution dans le post de demain). Enfin, nous avons pris un temps pour échanger et mettre en commun nos savoirs, ou nos ignorances, sur La Flèche, son territoire et ses dispositifs de politiques publiques régionaux. La présence de Carine Ménage, conseillère municipale de la Flèche et élue régionale, a été une belle richesse pour les agents qui l’ont quasiment passée à la question !

Puis nous nous sommes séparés sur un repas partagé… avant que l’équipe des résidents ne se penche tout cet après-midi sur l’épineuse question : et maintenant, on leur propose quoi ? Et pour commencer : on fait quoi de tout ce matériau récolté !? Et comment on raccroche cela à la prospective, à la Flèche et à l’immersion ?!?

Tentatives de mise en formes graphiques et préparation d’un atelier créatif demain… Tout est en cours et il vous faudra attendre notre billet de mercredi pour en savourer les fruits car les participants de l’atelier en auront la primeur. Mais nous savons d’ores et déjà que la matinée de demain sera principalement consacrée à un travail créatif avec les agents pour passer des documents présentant les scénarios prospective à une forme « appréhendable » par les fléchois, sur la base d’une proposition de principe graphique de nos designers. Ce sera ainsi l’atelier de jeudi qui sera consacré à la production concrète et opérationnelle de l’ensemble de l’outillage nécessaire pour septembre….mais nous n’en sommes pas encore là !

Car pour finir nous taraude une question cruciale : qu’ont pensé les agents de cet expérience inhabituelle ? Paroles dites, merci à eux de nous les avoir transmises :

« Une matinée pour prendre le temps de se poser et de chercher du sens ! Trop souvent, nous sommes accaparés dans notre quotidien à discuter « moyens de mise en œuvre » avant objectifs.

Et pourtant, ce n’est pas de la perte de temps de prendre le temps d’échanger, de mettre à niveau nos connaissances, de s’entendre sur la définition des mots et de définir ensemble ce que l’on veut.
Pourquoi sommes-nous là cette semaine? Qu’est-ce que cela peut nous apporter ? Que souhaitons-nous faire ?
 
Voilà quelques interrogations sur lesquelles nous avons pu discuter
  • à travers différentes questions ou  affirmations :
    • Que peut apporter la consultation des usagers à la conception de politiques publiques ?
    • La démarche de prospective est une nouvelle action de communication
    • Que peut apporter la prospective ?
  • Et à l’appui de plusieurs outils que nous testons à l’occasion (l’idée est bien aussi de découvrir de nouveaux outils !)
    • interview
    • remue-méninge
    • débat mouvant »

Gwenaëlle BODET, DPSA21

 

« Cette première séquence de transfo a permis de nous remettre le « pied à l’étrier » sur les nouvelles approches de démocratie participative et les outils portés par la 27e Région :– en faisant tout d’abord réaliser par des trinômes des interviews croisées sur ce que peut concrètement apporter le contact direct auprès, non seulement des usagers, mais aussi de l’ensemble des habitants ;

– en expérimentant des supports de discussion innovants, tels que « le débat mouvant.

La matinée s’est conclue par une réflexion croisée sur les principales caractéristiques du territoire de la ville et du pays de la Flèche, sorte de « Pays de la Loire en miniature ».

Antoine FOUCAULT, DPSA21
Advertisements

2 réponses à “Transfo Pays de la Loire / Semaine 3 / Jour 2

  1. Pingback: Transfo Pays de la Loire / Semaine 3 / Jour 3 / Atelier 2 + Jean-Loup Molin | La Transfo

  2. Pingback: Transfo Pays de la Loire / Semaine 4 / Jour 5 | La Transfo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s