Transfo Pays de la Loire / Semaine 3 / Jour 1 / Retour sur l’Intertransfo

Juin est arrivé, et l’équipe (+1, car nous accueillons pour la semaine une jeune designer en renfort) fait son retour au sein de l’Hôtel de Région. Près de 3 mois se sont écoulés depuis la dernière semaine, sans pour autant que la machine ne s’arrête entre temps. Un petit bilan de ce qui s’est passé durant l’intertransfo s’impose, pour permettre à chacun de reprendre ses marques et de mesurer le chemin parcouru. Retour sur ces 3 mois de travail à distance.

Pour commencer, on peut noter l’entrée officielle des résidents permanents dans l’intranoo régional, qui sont maintenant joignables sur leurs nouvelles adresses mails dédiées (shah-dia.rayan@la-transfo.paysdelaloire.fr; jacky.foucher@la-transfo.paysdelaloire.fr).

Pendant que la DPSA21 continuait d’avancer sur la démarche prospective, nous avons essayé de l’accompagner au mieux sur le projet « Héritage 2040 », en activant nos réseaux pour s’assurer d’une diversité de réponses à l’appel d’offres.

Parallèlement, il s’agissait, bien sûr, d’avancer sur la préparation des 2 prochaines semaines du programme, qui fonctionnent ensemble. Comme promis, l’équipe s’est attelée à la réalisation d’un visuel de présentation de la Transfo pour permettre à nos alliés locaux de mobiliser plus facilement des agents pas encore sensibilisés à notre démarche. Fruits de multiples aller-retours entre l’équipe Transfo, l’équipe 27e et les « locaux », cette représentation permet à chacun de mieux comprendre et faire comprendre notre posture et les objectifs du programme.

Pendant ce temps, l’architecture générale de la semaine 3 a pris forme peu à peu. Si nous avions déjà convenu du principe de 3 matinées d’ateliers avec les agents, vient s’ajouter l’idée d’une restitution publique, en présence des élus. Quoi de mieux en effet qu’une exposition à la Région pour mettre en visibilité les méthodes testées avec les quelques agents embarqués et s’assurer ainsi de leur diffusion? Par ailleurs, l’idée d’un apport extérieur sur le sujet complexe de la prospective nous semble opportune. Après quelques coups de fils, Jean-Loup Molin, directeur adjoint « Prospective et du Dialogue Public » au Grand Lyon, accepte, à notre grand plaisir, de venir nous faire part de son expérience en la matière. Mine de rien, le calendrier se remplit peu à peu…

Un texte d’invitation détaillé, accompagné du visuel de présentation de la Transfo ainsi que du calendrier prévisionnel de la prochaine semaine, est envoyé aux DGD en mai. Ce sont eux qui seront chargés de diffuser l’info dans leurs directions respectives et de sélectionner les personnes à inviter.

Si c’est l’organisation de la semaine 3 qui reste la priorité, il ne faut pas oublier que celle-ci va permettre de préparer les outils de l’immersion de septembre, prévue dans une gare d’une commune péri-urbaine. Après quelques échanges avec différentes directions, le choix de La Flèche (Sarthe) comme territoire d’immersion est arrêté. C’est l’occasion d’une petite visite de terrain pour l’équipe, accompagnée de 2 acolytes régionaux : repérage des lieux, visites et rencontres avec les acteurs locaux sont au programme, pour tenter de « sentir » et comprendre les spécificités et enjeux de ce territoire.

En parallèle, nous continuons de tisser des liens avec  les travaux menés par Acadie dans le cadre de l’atelier de prospective. La tenue d’une réunion de travail commune nous permet de réfléchir sur les connexions possibles entre les scénarios issus de l’atelier de prospective – alors en cours d’élaboration – et le travail de la Transfo. Il en ressort, notamment, la nécessité de développer la fonction « test/prototypage des politiques publiques » de la Transfo, pour essayer d’enrichir et de tangibiliser le travail développé dans les scénarios.

Forts de ces avancées durant un off finalement très actif, nous avons pu aborder sereinement cette nouvelle semaine. Après une mise au point interne, l’après-midi du lundi est consacrée à un temps de calage avec Olivier Ryckewaert (Labo des mutations) et Antoine Foucault (DPSA21).  Où il s’avère que la thématique du péri-urbain ne semble pas la plus adaptée aux enjeux propres à la Flèche, qui restera pourtant notre territoire d’immersion. Nous convenons d’abandonner cette piste pour plutôt partir de ce territoire et de ses spécificités.

Nous prenons également le temps de redéfinir les objectifs des deux prochaines semaines : il s’agit de faire de l’immersion de septembre le laboratoire d’une consultation citoyenne régionale renouvelée. Les contours de notre mission pour ces 3 prochains jours se dessinent : co-construire, à partir de l’expérience des agents et avec l’apport des méthodes de l’innovation sociale, les outils nécessaire à une prise de contact locale fructueuse et porteuse de sens. Sachant, prospective oblige, que ces outils doivent aussi permettre de tester les projections sur le futur de la Région auprès des citoyens. 3 matinées ne seront sans doute pas de trop pour relever, collectivement bien sûr, ce défi.

Publicités

Une réponse à “Transfo Pays de la Loire / Semaine 3 / Jour 1 / Retour sur l’Intertransfo

  1. « 3 matinées ne seront sans doute pas de trop pour relever, collectivement bien sûr, ce défi. »

    Une vision prospective qui s’est révélée exacte 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s