Résidence Achats durables en Rhône Alpes – Semaine 1/ Jour 3 – Les entretiens

Une « équipée sauvage » à la chasse aux idées

Afin de mieux comprendre les enjeux liés à l’achat durable et à la commande publique, notre équipe est allée à la rencontre d’agents rencontrés lors des précédents ateliers (cartographie en J2 et projection collective en fiction en J1). Nous avons également interviewé des personnes expertes ou « habituées » de l’achat.

Ce sont les témoignages d’une dizaine d’agents qui ont été recueillis dans leur environnement de travail.

L’approche est semi-directive car orientée par une série de grands questionnements :

Qui est la personne interviewée ? Quelle est sa place dans le processus d’achat et dans la collectivité ? Comment travaille-t-elle ? Quelles sont ses marges de manœuvre ? Quels outils utilise-t-elle ? Quelle est sa vision d’un achat durable ? Et par extension, quelle est sa vision du Développement Durable ?

Creuser les éléments de contextes

Au fil de ces entretiens, la confiance s’installe et les informations et opinions émergent :
« La commande publique durable doit être un signal fort envoyé par la Région au territoire. »
« On ne peut pas privilégier un prestataire qui met en avant ses engagements dans le développement durable, si on n’exige pas les mêmes informations de la part de tous les prestataires. »
« Au niveau juridique, le développement durable, ça n’existe pas ! »
« Le développement durable, on en entend parler à toutes les sauces.»
« La Région est un acteur économique du territoire. »
« La priorité c’est l’objet du marché, pas le développement durable.»
« On n’a pas à juger de la politique de la boîte qu’on embauche… »
… 

Ces témoignages isolés traduisent des vécus et des positionnements variables dans le processus d’achat.

Imaginer de nouvelles pratiques d’achat …

Grâce à cet échange libre, le passage à l’énonciation de propositions concrètes devient possible et des actions sont énoncées :
« Co construire des cahiers des charges en équipe pluridisciplinaire »
« Exiger et contrôler le recyclage des matériaux utilisés lors de la prestation »
« Développer des marchés réservés aux SCOPS »

Demain,  l’intérêt sera de soumettre les opinions individuelles et actions possibles aux autres agents, afin d’envisager les points de divergence et de convergence. La mise en débat pourra peut-être nous permettre d’amorcer de nouveaux questionnements :

Quelle est la vision partagée du développement durable à la région ? Quelles sont les valeurs au fondement d’un « achat régional durable » ? Comment le passage des marchés en tant qu’outil juridique et administratif peut-il exprimer ces valeurs ?


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s