Résidence Achats durables en Rhône Alpes – Semaine 1/ Jour 1 – Qualifier l’achat durable

Démarrage ce lundi de la première semaine d’une Résidence en Rhône-Alpes consacrée à la question des achats durables. Après une matinée d’installation, l’équipe se présente auprès d’une trentaine d’agents de la région.

Ca se passe comment, une résidence ?
Une résidence se prépare, mais ne se programme pas totalement à l’avance : elle se construit avec les participants (agents, élus de la Région).

Malgré tout, difficile pour les personnes présentes de se projeter dans des méthodes inhabituelles, sans idée de ce qu’elle peuvent produire. Adèle Seyrig, l’une des designers de l’équipe raconte donc l’une de ses expériences de résidence avec la 27e Région, au Conseil Régional du Nord-Pas de Calais sur l’environnement de travail des élus.

Co-conception, prototypage, test, expérimentation : le vocabulaire usuel de la 27e Région commence à s’incarner au travers des exemples évoqués. Le meilleur moyen d’appréhender ces pratiques cependant, c’est encore de les mettre en application.

« Apprendre en faisant »
Une douzaine de participants réalisent, en deuxième partie d’après-midi, 8 scénarios prospectifs décrivant un achat durable idéal. L’exercice consiste à se projeter dans la peau de personnages divers (agriculteur, auto-entrepreneur, agent régional, consultant..) qui, en 2014, racontent comment l’achat régional a évolué, de leur point de vue externe de fournisseurs, ou interne d’acheteurs.

Qu’ils soient réalistes ou pas au regard du cadre réglementaire existant, il ressort des scénarios un certain nombre de valeurs ou objectifs importants pour commencer à qualifier l’achat durable :

  •  favoriser la collaboration entre acteurs économiques du territoire
  •  l’exemplarité au regard des trois piliers du développement durable
  •  Le développement d’une économie locale et équitable
  • Un dispositif moins coûteux et respectueux de la relation Région-prestataire

La journée se termine par une séance de travail en comité restreint : avec Nadège Riotte, Christilla Dambricourt-Comparin et Erik Clément-Rochiaz, les résidents anticipent la journée du lendemain, consacrée à la cartographie d’un achat à la Région Rhône-Alpes. Étant donnné la diversité des procédures, l’équipe décide de se concentrer sur un exemple précis d’achat. Le choix se porte sur l’achat de prestation intellectuelle, qui semble moins bien défriché au regard du développement durable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s