TRANSFO BOURGOGNE – SEMAINE 4 – JOUR 4 – Immersion dans le Nivernais-Morvan avec les Hollandais du Morvan

L’équipe 5, composée de Léonie et Laura conduites par Hervé Robert, part passer la journée dans le Nivernais Morvan. Le programme a été concocté par Els O’Sullivan, traductrice et personne ressource pour tous les hollandais sur le territoire. Collaborant étroitement avec l’architecte néerlandais Levien De Putter, tout deux nous amènent à la rencontre d’acteurs locaux et nous font découvrir trois projets qu’ils soutiennent à Saint-Martin du Puy (58140), Corbigny (58800) et Charrin (58300). Suite aux réflexions impulsées par l’association Le Club du Morvan sur les constats de vieillissement de la population néerlandaise en Bourgogne, Levien De Putter et son cabinet d’architecture Celzy proposent des solutions d’aménagement d’habitat adaptés aux personnes vieillissantes.

Le phénomène, nouveau, n’est pas isolé. Ces dernières décennies, de nombreux hollandais se sont installés en Bourgogne pour passer leur retraite, attirés à la fois par le prix de l’immobilier (accessible pour eux) et la tranquillité de la Région. Plein d’envies, de dynamisme et de motivation, ils ont acquis et rénové de magnifiques propriétés.

Aujourd’hui, ils se retrouvent avec un patrimoine lourd à entretenir.
Conscients de leur vieillissement, ils cherchent à anticiper leur fin de vie en Bourgogne. Ils imaginent de nouveaux projets immobiliers, baser sur le partage des grandes maisons et sollicitent les partenaires publiques pour concrétiser leurs projets. Loin de se renfermer dans le seul communitarisme, incités aussi par les collectivités, ils s’axent vers des projets d’habitats inter-générationnels.
Pour les collectivités et les communes c’est complexe ! La réhabilitation de ces propriétés constitue des potentiels de développement qu’il serait dommage de ne pas investir. Toutefois, difficile de s’investir dans des projets privés ! Les collectivités imaginent alors acquérir les biens et de coordonner projet.
Mais souvent, même si les Hollandais seraient prêts à revendre leurs demeures, les communes ou une communauté de communes n’ont pas les moyens d’acquérir le bâti. La région doit se positionner face à ces enjeux : faut-il penser une aide régionale pour les porteurs de projets privés?
Visite

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s