Transfo BOURGOGNE – Semaine 4 – JOUR 3 – VERS LE FORUM DES VILLAGES

A quoi va servir l’exposition événement d’octobre ? Quelle forme va-t-elle prendre ? quel nom lui donner ?

Trois groupes pour discuter des modalités de l’expo et du contenu à mettre en partage : portraits de villages et de projets récoltés en immersion ou via une veille régionale, des réflexions produites dans les chantier critiques et en ateliers, des idées de projets à mettre en place… On imagine prolonger les ateliers thématiques pour inviter à la réflexion. On commence à imaginer la scénographie, on imagine un parcours, et surtout un temps d’échange, vivant, de production de données, pas une finalité en soi mais un point de départ .

– «  On fait remonter la matière depuis le terrain alors que ce n’est pas l’habitude de la maison. C’est important de rendre compte de cette démarche »

– « Il faut que les gens passent dans une centrifugeuse en faisant l’expo, une sorte de chemin initiatique, un parcours. Si on veut sortir, il faut aller au bout. »

– « Une approche un peu choc, interpeller le spectateur sur les enjeux des villages. »

Les 4 thématiques de départ sortent des catégorisations habituelles et tous semblent se les être appropriées.

Alors pourquoi fait on l’exposition ?

En interne : « pour se faire plaisir » «  pour communiquer notre travail aux autres services » « pour renouveler nos pratiques  »   « Il faut que les collègues intègrent la nécessité d’avoir des approches territoriales dans leurs interventions. »

En externe : « pour les villages, les com-com, les pays, les parcs… ces 4 strates, ce sont eux vraiment les opérateurs. Nous on se positionne comme les pilotes village du futur et après on implique. On est des accompagnateurs. » « Il faut sortir du raisonnement trop sectoriel et de la logique ascendante et partir vraiment des territoires. »

Pour l’équipe des résident l’objectif serait que  les agents s’approprient le contenu, le constrisent avec nous, et en  soient fiers.

Alors pour synthétiser, les objectifs seraient : produire une réflexion, nourrir les politiques publiques et, pour les porteurs de projets, venir « picorer » les informations nécessaires pour dynamiser leurs territoires ou projets.

Enfin le nom s’esquisse :  plus qu’une expo, des assises, une université populaire ?… un format qui incite vraiment à  la réflexion : le forum des villages du futur ! On imagine alors ce forum comme un point de départ et le contenu qui continue à circuler sur le territoire avec l’aide des transformateurs, les agents impliqués dans la TRANSFO.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s