TRANSFO BOURGOGNE – Semaine 4 – JOUR 2 – POINT D’ETAPE

Taboo des Régions – Pour démarrer en jeu !

Difficile de prendre du recul sur la TRANSFO ! Les résidences, temps d’immersion et d’expérimentation se sont succédées à vive allure. Il est difficile pour tous (résidents au agents du Conseil Régional) de se représenter la démarche globale, ses objectifs, ses éléments forts… Nous décidons de prendre un temps pour évaluer la démarche en cours, et se projeter ensemble vers la suite des événements.

Un taboo des Régions permet de revenir sur le processus et de questionner les approches et langages des uns et des autres. Le taboo mélange les 2 jargons, celui de la 27ème et celui du CR. Mine de rien on se comprend de mieux en mieux, on s’approprie les mots des autres. C’est l’occasion aussi de recadrer la Transfo et son rôle. « Là on est pas dans un rapport de « prestation » : habituellement la région est dans cette démarche. Avec la Transfo, c’est totalement différent, il y a donc difficulté à s’approprier la chose et à la communiquer. »

La Transfo vous fatigue // La Transfo vous motive

La transfo vous motive/ vous fatigue… mise en commun des retours

Justement, pour faire avancer la démarche, chacun s’exprime sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas : pour le + comme pour le – , 3 fiches à remplir !

> La Transfo vous motive

Mine de rien, se dégagent des tendances !

– On apprécie le travail de terrain : plus de temps, regarder différemment, l’immersion, discuter avec les acteurs. C’est aussi la démarche collective qui est appréciée.

– Ce sont aussi les outils, les nouvelles méthodes : « c’est très concret, immédiat. » La Transfo permet la liberté d’action, aide à penser différemment, à dépasser les formats traditionnels. D’ailleurs certains essaient déjà de réemployer des techniques d’animation de réunion dans leurs pratiques.

– La prospective rurale est très important aux yeux de certains, et surtout de l’équipe de résidents. Pour les agents, la prise de recul est essentielle : « On nous demande pas tellement de nous projeter globalement, donc quand on en a l’occasion ! »

– « la transversalité » entre les services semble essentielle… même si le cloisonnement institutionnel freine cette tentative … «  ce serait à nous à communiquer la transfo au sein du CR ». « on préfère être solides en interne, dans le service pour après bien le communiquer à l’extérieur du CR » « cela manque d’animation au niveau des pays. Il faut leur fournir des outils. »

>La Transfo vous fatigue

– Besoin de clarifier la démarche, les objectifs, qu’est ce que ça produit au final? « On a besoin de savoir clairement les objectifs, surtout pour mobiliser nos interlocuteurs en Région. je sens bien que la démarche c’est comme une démarche scientifique, c’est en tâtonnant, en avançant que ça prend sens. Mais si on veut mobiliser, c’est important d’avoir des choses claires en tête.  » Comment améliorer la communication et l’organisation collective ?

–  L’organisation et son instabilité. Quel temps de travail dédié ? quelle coordination ? quelle modalité pratique de fonctionnement ?

– Comment améliorer l’animation ? Pour les agents, le réseau n’est pas assez mobilisé.

– Sentiment que « ça rame » « on n’y arrivera pas ». problème à capitaliser, à entrainer, à poursuivre les rencontres, à embarquer. Dire on va faire une expo, pas suffisant pour vendre auprès des élus.

On recherche alors des solutions ! C’est un jeu de rôle qui permet de visualiser les outils à mettre en place pour améliorer l’organisation de la démarche :

> Une exposition des portrais de villages et de projets. Un affichage dédié !

> Des réunions de suivi actées, programmées. Focus sur le ressenti des agents. Est ce que c’est projets leur a plu ou non, sortir de la seule approche technique.

> Une Frise pour visualiser le processus et poser le cadre de la démarche. Pour l’équipe cela permettrait d’augmenter la visibilité et de mieux communiquer vers l’extérieur.

> Un agenda partagé Transfo

> Expérimenter un nuancier d’exemples : avoir une déclinaison papier de la cartographie, pour infuser les pratiques quotidiennes.

Publicités