Gestion Urbaine de Proximité…

Rencontre avec Patricia Cailleret et Valentine Omont qui travaillent à la Gestion Urbaine de Proximité (GUP) (service Politique de la Ville, pôle Démocratie Participative et Animations de Proximité. Elles sont accompagnée de Medhi, un stagiaire arrivé dernièrement pour s’occuper de la mise en place de la maison du projet à Lille Sud.

L’enjeu de la discussion concerne la participation des habitants dans l’aménagement de leur quartier : qu’est-ce qui est déjà mis en place par la mairie de Lille en ce sens ? quelles en sont les limites ?

Patricia et Valentine présentent leur travail qui accompagne les transformations urbaines engagées dans les quartiers lillois du « Grand Projet Urbain » (GPU). Elles interviennent dans ces quartiers pour informer d’abord, et quand elles le peuvent pour faire participer les habitants aux changements et aux évolutions de leur quartier. A Wazemmes, elles ont mené tout un travail avec les résidents du secteur Magenta-Fombelle. Elles ont proposé par exemple un « diagnostic en marchant », une balade avec les habitants qui permet d’identifier les points à améliorer…, puis quelques « Ateliers Urbains de Proximité » (AUP), dans une version minimale : l’urbaniste était simplement là pour répondre aux questions des habitants. Mais pour la réalisation du « Centre Petit Enfance » de Magenta-Fombelle, un groupe d’habitantes a véritablement pu participer au suivi du chantier et faire quelques modifications dans son déroulement.

« Effectivement les habitants prennent part au processus, mais leur participation porte plus sur le volet gestion que celui de la conception », les lourdeurs des rouages administratifs sont parfois handicapantes pour mener une action dans son intégralité… Patricia nous parle d’un livret pédagogique qui n’a pas pu être diffusé, et d’un retour aux habitants refusé après un diagnostic marchant.

Comment la résidence pourrait-elle participer à faciliter les échanges à la fois entre les habitants et les « concepteurs » ou entre les habitants et les « décideurs »… Comment faire de la participation autrement? Quelles actions fortes pourrait mettre en place la Résidence pour  interpeller voire déplacer ces frontières ? Les idées fusent entre Patricia et les résidents, l’inter-résidence va continuer de fouiller ces questions…

Publicités

3 réponses à “Gestion Urbaine de Proximité…

  1. Intéressant, je ne connaissais pas le service GUP. Peut-être la participation des habitants pourrait-elle mieux se dérouler s’ils étaient un peu plus des « décideurs-concepteurs ». Et pas forcément pour des projets aussi complexes et coûteux qu’un GPU ou bien même de la réalisation d’un centre de petit enfance ! Commencer par des trucs plus petits pour apprendre à se connaitre, à s’apprivoiser, à trouver la bonne méthode, à expérimenter avec un droit à l’erreur. Des projets économiques et réversibles mais avec une vraie demande des habitants et pas un projet de la municipalité « qui descend d’en haut ».

  2. Pingback: Habiter Wazemmes- Immersion | Du design de Macguffin

  3. Pingback: Habiter Wazemmes- Résidence avec la 27e Région | Du design de Macguffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s