Première journée de visite à Wazemmes…

Nous rentrons ce soir d’une belle journée de visites et de préparation de la résidence qui débutera le mois prochain dans le quartier de Wazemmes à Lille. Nous rentrons avec des sentiments mêlés à la fois d’avoir fait une suite de rencontres stimulantes qui témoignent d’une activité sociale riche et enthousiaste dans ce quartier et en même temps, une impression de manque d’une dynamique sociale, de fatigue, d’un certain vide communiqué par les mêmes personnes rencontrées… Comment peut-on avoir à la fois autant d’exemples d’initiatives sociales stimulantes concentrées en un même lieu et une carence de socialisation et de solidarité? Pourquoi y-a-t’il un fossé entre les actions de ces entrepreneurs sociaux, ces bénévoles, ces participants actifs et la vie quotidienne du gros des habitants du quartier? Qu’est ce qu’il manque…?

Benjamin Gourdin, Directeur Adjoint des AJOnc, les ‘Amis des Jardins Ouverts et néanmoins clôturés’ nous raconte avec passion les succès grandissant des jardins communautaires qui se développent dans tous les quartiers de Lille; des petits bouts de terrain comme celui de Wazemme, en face de la Maison Folie qui sur 10 ans a été entretenus par 750 jardiniers-adhérants et a drainé 5000 sympathisants lors des fêtes et des événements…
Huguette Garsmeur et Melanie Bellahiene d’ATD Quart Monde nous montrent un autre visage du quartier, celui de la pauvreté et des efforts constants de l’association et de ses bénévoles pour aller regagner la confiance, reconstruire l’estime des familles qui se terrent chez elles et qui n’ouvrent même plus leurs volets… Elles racontent les ‘Bibliothèques de rue’ pour faire sortir les enfants de chez eux, leur raconter des histoires ou simplement leur faire toucher des livres. Elles racontent aussi ‘La tente des glaneurs’ pour distribuer dans la dignité les invendus du marché et aussi des fleurs…
Anne Dufrène des Petits frères des pauvres raconte elle aussi l’association qui ‘adopte’ des personnes âgées isolées, les bénévoles qui viennent les voir régulièrement pour les aider à descendre l’escalier devenu trop raide, à vivre au quotidien ou simplement pour leur donner un peu de compagnie. Elle raconte ‘Les livrets de vie’ où des âgés consignent la mémoire de leur vie avec l’aide d’artistes. Elle raconte Entr’Acte qui organise régulièrement goûters, accueil social, activités artistiques…
Véronique Plane, de l’association ArtZémoiS nous tire la manche en nous montant la longue liste de rendez-vous avec des associations, initiatives, projets, habitants… et en nous assurant que la journée de visite prévue la semaine prochaine ne sera jamais assez longue pour tous les rencontrer…

Il y a assurément une activité sociale riche, large et diversifiée à Wazemmes pourtant les habitants déménagent. Les merveilleux activateurs sociaux que l’on a rencontrés racontent aussi une certaine fatigue de sans cesse devoir réactiver, raviver, entretenir la participation… Béatrice Auxent, du Collectif Réso Asso Métro liste avec enthousiasme les temps forts du quartier: le festival ‘Les fenêtres qui parlent’ mais aussi la ‘Fête de la soupe’ ou simplement les jours du grand marché. La vie du quartier semble un peu vide en dehors de ces événements, par contraste… Laura Mainer, habitante de la rue du Chevreul n’en peut plus des voitures gérées abusivement sur les trottoirs qui empêchent de sortir de chez soi et de ‘poser sa chaise pour camanetter avec une voisine comme on le faisait autrefois à Lille… Laura et une dizaine de familles de la rue du Chevreul ont formé un collectif. Les voitures mal garées et les crottes de chiens ont au moins cela de bon: elles activent le social même si c’est dans la résistance…

En conclusion revenons sur ce sentiment mêlé signalé au début, sur cet arrière goût qu’il manque quelque chose entre l’engagement des activateurs sociaux et le quotidien des habitants du quartier… Ce quelque chose pourrait bien être l’objet de notre résidence. Le thème est encore difficile à cerner dans un seul titre mais l’idée tourne autour d’une ‘participation distribuée, progressive, répartie, passive…’. Au fond, à l’issue de cette journée, nous revenons avec une image chaleureuse du quartier de Wazemmes. Malgré tous les problèmes, la paupérisation, la drogue, le communautarisme, le désengagement… nous savons tous les efforts faits pour régénérer le tissus social, se réapproprier l’espace public, tous ces efforts sans lesquels « ça ne pourrait pas aller, ça péterait…  » nous dit Véronique Plane.
La différence entre ce matin quand nous sommes arrivés et ce soir est ténue, pourtant elle est importante: nous avons touché du doigt l’action sociale. Même si cela ne fait pas de nous des participants, nous connaissons et reconnaissons cette activité sociale. Le fait même de savoir qu’elle existe change l’image du quartier. On la voit en marchant dans les rues alors qu’elle ne se voit pas…
Comment donner de la visibilité à l’action sociale? Quelle place pour des participants passifs? Dans cette apparente antinomie se cache un espace à explorer, entre l’engagement des engagés et le désengagement des indifférents… Comment construire cette reconnaissance attentive? En quoi est ce qu’elle consiste? Comment la rendre présente au quotidien? Comment inventer cette ‘participation distribuée’, faible en intensité mais plus largement partagée?
Nous allons continuer à creuser cette idée la semaine prochaine…

François Jégou

Publicités

Une réponse à “Première journée de visite à Wazemmes…

  1. Bonjour François
    Merci de ton appréciation. Entre l’usage de la rue et l’usure des habitants d’un quartier classé en « politique de la ville » depuis des décennies, il y a en effet quelque chose à mettre en évidence, à visualiser, à designer. Nous aimons ce quartier pour ces initiatives, ces belles rencontres, ces moments partagés qui sortent de l’ordinaire et que nous créons lors des Fenêtres qui parlent. Mais nous souffrons de la dureté des lieux publics. Nous ne pouvons nous y délasser, nous réparer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s