Gare rurale – mardi 22 juin 2010 – rencontre publique

Rencontre publique de 17h41 à 21h36

Ce mardi est consacré à interpeller les habitants sur la place de de la gare et la réflexion en cours.

Nous naviguons dans les commerces munis des cartes et affichettes faisant circuler nos questions dans la ville…. Nous invitons les gens à nous rencontrer entre 2 trains (celui de 17h41 et 21h36) autour d’un verre et de nos premiers outils de dialogue. Nous créons l’événement avec une affluence record de 40 personnes ! Patrick, agent circulation en fonction ce soir-là est associé pour présenter le fonctionnement de la gare. Les visites des espaces vacants rencontrent elles aussi du succès, les visiteurs s’interrogeant avec nous sur leur reconversion possible. Cette présentation est l’occasion de tester la convivialité du lieu et de renforcer sa fonction d’espace public. Nous réalisons des petites interventions comme celle de déplacer l’un des bancs situé côté rail du côté du passage des bus plus réguliers, ou comme celle d’occuper la salle des pas perdus chauffée en hiver mais pauvre en mobilier, ou encore de proposer un pot à l’arrivée des voyageurs.

« un hall de gare c’est quand il y a des gens dedans, sinon c’est un couloir » nous dit un voisin.

Patrick qui travaille ici plaisante sur le « désordre » produit mais se réjouit de retrouver de la vie dans la gare.

« Ne partez pas trop vite » nous dit-il. Nous affichons pour l’occasion des portraits de quelques employés pour rendre visible et humain le fonctionnement d’une gare perçue comme « fantôme ».

Par souci de mettre plat et rendre lisible l’offre de transport de la gare, nous réalisons une fiche horaire simplifiée et l’affichons sur la porte et proposons des cartes chronomorphiques qui permettent d’effectuer des comparatifs voiture/ train.

Beaucoup de visiteurs sont surpris de la fréquence des bus et des trains pour Paris notamment, en gare de Corbigny. Cela soulève un déficit flagrant d’information. Nous avions pressentis cela pendant la journée, puisqu’en interpellant la population Corbigeoise avec la question « Est ce que vous pensez que la gare de Corbigny est utile ? » certains nous avaient répondu qu’il fallait la rouvrir, révélant par là qu’ils la croyaient fermée !

Une intervention simple consisterait à penser une campagne d’affichage pour informer les habitants avec le slogan attractif  » 3 départs pour paris par jour ! ».

Un schéma vidéoprojeté tente de repérer les acteurs de la gare, et plus généralement des transports et services connexes (organigramme). Nous nous demandons comment intégrer les acteurs locaux (usagers, acteurs associatifs, élus, association d’usagers….) dans le rouage de notre résidence. Se pose la question de la gouvernance.

Publicités

Une réponse à “Gare rurale – mardi 22 juin 2010 – rencontre publique

  1. Il faut savoir que Paris devient difficilement accessible quand on travaille en banlieue: ‘je mets en voiture entre une heure et deux heures pour faire 24 km depuis mon domicile(Villecresnes)à mon lieu de travail dans le 13 e arrondissements!!!!!!Beaucoup de personnes habitent dans l’yonne ,l’yonne est devenue la garnde banlieue de Paris :tous logés le plus près possible de Migennes pour prendre directement le TGV .Ils ne mettent pas plus de temps que moi de porte à porte et lisent leur journal!D ‘autres habitent plus loin et prennent des navettes (autrefois nommées MICHELINES)jusqu’à Migennes car plus on s’éloigne de cette gare plus le prix de l’immobillier baisse!!!!!!certes,Corbigny est situé loin de Migennes, mais je pense que malgré une population vieillissante ,il reste des jeunes ou des cadres, qui ont besoin de prendre le train pour Paris,il ne faut pas que cette gare disparaisse ,Ayant passé ma jeunesse à Corbigny ,quel était mon bonheur d’aller voir ma grand-mère en train à Clamecy, et si un jour ,je reviens sur mes racines, quelle serait ma joie de revoir Paris en prenant le train, car ,bien qu’ayant conduit toute ma vie ,en vieillissant ,le train doit etre rassurant.Une navette directe jusqu’à laroche-migennes serait peut -etre une façon rapide pour que les gens de corbigny rejoignent Paris, car si l’on continue ce n’est pas la gare qui deviendra fantome, mais la bourgade elle-meme.Aller prendre à train à Nevers nécessite encore la voiture pour se rendre à Nevers!!!!!

    C ‘était juste un petit témoignage traversant le temps!!!!!!

    Bonnes idées à vous et bien à vous.

    S.Fillon-Tantal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s