Résidence Circuits courts alimentaires à l’EPL du Balcon des Ardennes // Semaine 2 de résidence / Vendredi 11 juin

Nous avons rencontré…

Dans le cadre du prolongement de l’atelier « Et si on mangeait local »

  • deux élèves de troisième volontaires, Steven et Nicolas, qui ont présenté les repas qu’ils avaient imaginé au chef cuisinier et à l’économe du Balcon des Ardennes

Pour les « portraits sensibles » :

Pour achever la première série de « portraits sensibles », nous comptions sur le témoignage d’une élève de sexe féminin. Malheureusement il n’y avait personne au rendez-vous… Difficile de la retrouver sur le site. Il faut dire que toute cette communauté étudiante, prise entre fin des cours et révisions des examens, est déjà ailleurs.

Confronté à la retranscription de son entretien, Jean-François Lambert qui avait été interviewé par Hélène en début de semaine est venu, auprès de nous, ajuster et compléter ses propos.

Le point de vue des résidentes

A ce stade, nous avons glané beaucoup d’informations, cumulé les ressentis. Au-delà de cette approche documentaire, nous avons fait quelques tentatives d’interventions de type « actions de sensibilisation ». Certaines de ces tentatives n’ont pas fonctionné à la hauteur de nos espérances… faute de préparation de notre part ? faute de temps ? de complices qui nous auraient aidé à mieux aborder le terrain ?

La résidence se construit

On se retranche un peu dans notre QG pour cogiter, et on avance trois axes de travail pour notre dernière semaine de résidence.

Attentives au fait que le Balcon des Ardennes fourmille d’initiatives, de projets, d’idées qui nous sont apparues comme parfois peu communiquées, ou valorisées en interne et à l’extérieur, nous choissisons de prolonger le travaillerons ébauché sur le développement d’un outil de cartographie des projets, utilisable en interne mais également et à l’extérieur de l’établissement. Cet outil aura pour spécificité de donner à voir l’EPL dans son environnement, de mettre en relief la façon dont il interagit avec le territoire des Ardennes (lieux de stage des élèves, producteurs sollicités pour la cantine, professionnels utilisant la maison du terroir…). Notre entrée sera celle de la souveraineté alimentaire et du développement durable au sein du Balcon des Ardennes, mais nous veillerons à ce que l’équipe puisse décliner cette cartographie en lien avec d’autres thématiques (la santé, les projets par formation, etc.).

Nous poursuivrons le travail sur les portraits sensibles dans le but de réaliser un « cahier-livre » à l’usage de ceux qui souhaitent réfléchir à l’impact de l’enseignement agricole sur les pratiques alimentaires. Des extraits des entretiens réalisés seront mis en perspective avec des constats et des visions partagées pendant la résidence sur les transformations du monde de l’agriculture, sur l’évolution de l’éducation en ce domaine et sur la souveraineté alimentaire.

Enfin, nous projetons de nous atteler à la conception d’un jeu à la fois jeu de société, de simulation et de connaissance dans la veine des Serious Game… sur le thème des circuits-courts, du bio, dans les Ardennes avec sans doute comme acteurs clefs : les membres d’une confrérie, d’un établissement d’enseignement agricole et des acteurs publiques locaux ! À suivre en troisième semaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s