Résidence circuits courts alimentaires à l’EPL du Balcon des Ardennes / Semaine 1 de résidence / jeudi 20 mai

Résidence au Balcon des Ardennes / Semaine 1 - jeudi 20 mai

Nous avons rencontré…

4e journée de la semaine, Adèle et Anne sont rejointes pour la journée par Hélène et Shah-Dia qui est « l’experte » circuits-courts de la résidence.

Pendant cette journée, nous rencontrons :

Dans le cadre d’un rendez-vous à la DRAAF de Châlons-en-Champagne, accompagnées de Catherine Coutant, chargée de mission à la Région :

  • Max Louette, chef du SRFD (Service régional formation et développement) à la DRAAF Champagne-ardenne

Lors du temps de travaux pratiques à l’atelier de transformation :

  • Les élèves de la classe de bac pro IAA (industrie agro-alimentaire)
  • Jérémy André, responsable de l’atelier de transformation et sa collègue, également salariée de la Maison des produits de Terroir

Dans le cadre de la commission menu :

  • les membres de la commission

Au cours d’entretiens individuels :

  • une professeur d’ESC

Au Café l’Européen, sur la place Ducale à Charleville-Mézières:

  • des membres de la Confrérie de la Cacasse à Cul nu

Le point de vue des résidentes

La rencontre de la matinée à la DRAAF nous permet d’en apprendre plus sur le positionnement de l’enseignement agricole, tant dans sa vocation que dans la place qu’il occupe dans le paysage de l’éducation en France. L’échange que nous avons avec Max Louette nous donne un éclairage sur les axes de travail régionaux mais aussi nationaux de l’enseignement agricole, sur la place des exploitations dans les établissements, etc. Un axe central étant de favoriser la production et la consommation d’une nourriture plus saine, plus respectueuse de l’environnement, ce qui fait directement écho au sujet qui nous intéresse pour la résidence.

Nous échangeons ensuite plus spécifiquement sur la problématique de « l’autosuffisance alimentaire » des établissements agricoles et nous évoquons en particulier l’idée de parcelle maraîchère ainsi que la question de la production laitière du Balcons des Ardennes. M. Louette nous fait part de la réussite du projet de maraîchage du lycée agricole de Fayl Billot où le circuit-court a été mis en place au sein même du lycée. Nous sommes séduites par cette approche qui semble convaincante tant sur le plan humain, qu’éducatif, gastronomique ou écologique.

Et en parallèle du RDV à la DRAAF, le temps passé par Adèle à l’atelier de transformation permet de rendre plus concret tout ce qui concerne l’apprentissage pratique et technique que suivent les élèves du lycée dans cette filière agro-alimentaire. En parallèle de fabrication de la terrine de sanglier, nous en profitons pour discuter avec les élèves d’avenir professionnel, d’expériences familiales de la gastronomie ardennaise, de la fête de la Bière, etc.

En fin de journée, le rendez-vous avec la confrérie de la Cacasse à cul nu nous permet quant à lui de croiser de nouveaux membres de l’association et de discuter à bâtons rompus des activités de la confrérie, de ses projets, de leurs attentes vis à vis de la résidence, etc.

Nous terminons notre excursion à Charleville par une petite dégustation de gastronomie locale. Nous tentons entre autre la salade au lard… une réussite !

La résidence se construit…

Pour cette première de semaine de résidence, l’équipe aura été de taille variable. La présence pour la journée d’Hélène et Shah-Dia est une occasion pour l’équipe de faire le point sur toutes les rencontres de la semaine, sur la compréhension du réseau d’acteurs, sur les enjeux liés au sujet de la résidence, etc.

L’équipe ébauche une schématisation de l’établissement et de tous ces projets dont elle a entendu parlé tout au long des entretiens. Ce travail de mise à plat qui est indispensable pour notre compréhension deviendra peut-être un projet à part entière de la résidence.

Nous avançons également en équipe sur les ateliers ou projets que nous projetons de mettre en place dans le cadre de la résidence. Ensemble nous rediscutons des enjeux de la résidence, que ce soit pour le lycée, pour la confrérie de la Cacasse, pour la Région ou encore pour la 27e Région ; nous précisons l’approche de résidence et nous questionnons sur les outils et méthodes que nous allons pouvoir expérimenter, développer, etc.

Embarquées dans les rencontres et la découverte du terrain de résidence, il est important de prendre ce temps en équipe pour prendre du recul, penser à ce qui va venir et partager sur nos propres méthodes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s