Imaginer des histoires projectives au lycée Gabriel Fauré

En vue de la réunion d’information de ce soir, l’équipe de Territoires en Résidences s’essaie au storytelling. Nous reprenons chacun des projets que nous avons accrochés dans l’espace Gabriel Fauré et y associons des histoires projectives. C’est un moyen d’imaginer des variantes possibles, de prendre en considération les contraintes techniques de réalisation mais surtout de s’interroger sur la pertinence des propositions : les élèves de Gabriel Fauré oseront-ils s’asseoir tous ensemble à une table commune dans la cour de récré ? Sauraient-ils faire bon usage d’un micro mis à leur disposition pour faire passer des messages informatifs, politiques ou poétiques ?

Storytelling

Nous avions proposé la possibilité de mettre un trombinoscope sur la machine à café de la salle du personnel pour remplacer la photo stéréotypée qui la décore aujourd’hui. A partir de cette idée, on peut dérouler le scénario suivant :

« Pierre, prof fraichement débarqué à Gabriel Fauré, discute avec son collègue Laurent à la machine à café. Il a pu l’identifier grâce au trombinoscope affiché sur le devant de la machine. A son tour,  grâce à un polaroïd mis à disposition en salle du personnel, Pierre est pris en photo prenant son café. Ce portrait sera accompagné de son nom et prendra sa place parmi les autres photos du personnel du lycée. »

La transformation du foyer Gabriel Fauré en espace d’expérimentation permanente est un autre projet que nous cherchons à préciser à travers une histoire projective :

« Marc est au lycée depuis 3 ans. Lorsqu’il est arrivé, il a découvert le « foyer en chantier. » En somme, un grand espace libre peu utilisé par les élèves. La semaine dernière, il faisait mauvais temps et lui et deux amis en ont marre, alors ils ont ramené un vieux canapé dont ses parents voulaient se débarrasser. Ca n’a pas révolutionné l’espace mais ca pourrait donné des idées à certains… »

Un moment de conception à part de la vie du lycée

Ces bribes de narration pourraient paraître anecdotiques. Mais les projets ne résistent pas au test de la mise en situation: le scénario fonctionne, ou pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s