Coup d’envoi de la deuxième semaine de résidence au lycée Gabriel Fauré

Le programme d’une semaine rythmée

L’équipe de Territoires en Résidences est de retour au lycée Gabriel Fauré pour une semaine d’immersion du 26 au 30 avril 2010. La semaine s’annonce rythmée. Mardi, nous organisons une réunion d’information publique pour discuter des projets laissés derrière nous en fin de première semaine de résidence. Mercredi, il sera temps de définir une vision, c’est à dire de formuler une problématique globale dans laquelle pourront s’inscrire l’ensemble des projets. Dès lors, il faudra passer à la mise en œuvre des projets. Enfin, jeudi aura lieu au lycée Gabriel Fauré la journée Kulte, festival dédié aux pratiques artistiques organisé par le FSE. Nous réfléchissons à la façon de participer à cette journée banalisée tant attendue par les élèves.

Les résidents assistent à une réunion préparatoire de la journée Kulte

Objectif de la première journée : communiquer !

Les résidents travaillent dans la salle du personnel

Les objectifs de cette première journée sont les suivants : prendre des rendez-vous avec acteurs importants du lycée que nous n’avons pas encore rencontrés ; réinscrire notre présence dans le lycée ; communiquer sur la réunion d’information prévue pour le lendemain ; retravailler les projets formulés et esquisser une vision.

Parce que la porosité entre le lycée et l’espace public est un des axes majeurs de notre démarche, nous cherchons à rencontrer des personnalités qui font le pont entre Gabriel Fauré et le monde extérieur. Nous prévoyons de rencontrer le chef des travaux qui s’occupe des relations avec les entreprises pour les formations du secteur tertiaire. Nous prenons également contact avec les représentants de parents d’élèves et la responsable de l’association Entraide Jeunes qui regroupe des lycéens qui acceptent de faire du soutien scolaire à des enfants de primaire.

Les projets de la première semaine de résidence passés au crible

Nous voulons connaître l’avis des habitants du lycée sur les projets que nous avons affichés dans l’espace Gabriel Fauré avant d’avancer plus concrètement vers leur réalisation. C’est pourquoi nous désirons rassembler le plus de monde possible à la réunion d’information publique de mardi. Notre stratégie de communication se décline en trois actions: mailing d’un flyer ; affichage dans les couloirs et passage dans toutes les classes pour transmettre de vive voix l’invitation. Nous n’hésitons pas à préciser qu’il y aura à boire et à manger pour susciter l’intérêt des élèves, quitte à être qualifiés de démagos. Les professeurs nous accueillent chaleureusement et les élèves nous écoutent avec toute l’attention dont ils sont capables. Quand nous refermons la porte, nous entendons parfois la discussion sur la présence de la 27e Région au lycée se poursuivre entre le professeur et les élèves. C’est une méthode qui paie !

Passage des résidents dans les classes

Demain, nous présenterons nos projets. Ce ne sont pas des projets définitifs, mais en les examinant aujourd’hui, nous constatons qu’ils ébauchent des directions qui nous paraissent justes et que nous désirons approfondir. Dès à présent, nous cherchons à les tester et à les étoffer en imaginant des scénarios d’usage. L’examen des projets conçus en fin de première semaine est l’occasion de tenter de formuler une vision d’ensemble qui organise de façon cohérente notre action au lycée Gabriel Fauré.

L’ébauche d’une vision pour la résidence au lycée Gabriel Fauré

Les projets passés au crible

L’ensemble des projets que nous avons proposé ont en commun de mettre en jeu la subjectivité des individus. Qu’il s’agisse du projet de parrainage, du projet de fête inter-lycées, ou du micro mis à disposition des élèves dans le hall de l’établissement, il est question de valoriser le ressenti des habitants du lycées et les relations interpersonnelles dont est tissée la communauté lycéenne. Le lycée Gabriel Fauré se présente comme un agrégat de milliers d’élèves et de centaines d’enseignants. Il est constitué d’autant d’histoires individuelles. Nous réfléchissons à une éventuelle vision qui pourrait s’intituler « 2314 x Gabriel Fauré : penser la complexité du lycée » et dont le but serait de valoriser les histoires individuelles et les subjectivités qui constituent Gabriel Fauré. 2314 est une estimation complètement arbitraire que nous faisons du nombre d’habitants du lycée (élèves et personnel compris) et vous êtes invités à la corriger ! Nous en sommes venus à penser le lycée à travers ses individus à partir du constat suivant : une communauté ne peut fonctionner que si chacun de ses membres y est identifié et valorisé. Pour que chacun des habitants du lycée inscrive sa présence au lycée, nous pensons à leur faire créer une signalétique critique et subjective, à dessiner la façon dont ils se représentent le lycée…Les outils auxquels nous allons avoir recours ne sont pas encore définis. La suite dans le prochain billet!

Publicités

Une réponse à “Coup d’envoi de la deuxième semaine de résidence au lycée Gabriel Fauré

  1. Ouais, free food, c’est comme ça qu’on implique les étudiants américains dans la vie du campus, ça marche à tous les âges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s