Résidence Nord-Pas de Calais /// Penser l’environnement de travail de l’élu // 2ème semaine de Résidence / JOUR 2

La matinée du mardi commence pour Yoan par un point sur la Résidence avec Marc Taillez, DSI à la Région et également référent régional pour la Résidence.

De leur côté, Adèle et Grégoire commencent à préparer la salle de travail où la première réunion aura lieu. Yoan et Lucie Bargel, politiste qui accompagne l’équipe durant 2 jours rejoignent le reste de l’équipe peu de temps avant la rencontre.

SEMAINE 2 / Co-conception sur le projet de "kit de l'élu"

La matinée est consacrée à une séance de co-conception autour du projet « kit de l’élu » identifié en semaine 1. L’idée de ce projet en 2 mots : lors des entretiens menés en semaine 1, la question de l’arrivée d’un élu régional pour un 1er mandat est souvent revenue. Comment l’institution accueille t-elle les nouveaux arrivants ? Comment cette étape de transition en début de mandat est-elle vécue par les élus, que ce soit ou non leur 1er mandat ? Quelles sont les informations indispensables à un élu pour le bon exercice de son mandat ?

Afin d’aller plus loin et d’ébaucher des pistes plus précises, nous avons invité deux anciens collaborateurs d’élu Saliha Khatir, Fréderic Pollan désormais rattachés à la Direction des Assemblés et Jean-Marie Catteau, Directeur du même service.

Nous avons préparer la méthodologie la veille, la matinée se déroule en trois étapes.

La première consiste à demander aux acteurs régionaux de relater des anecdotes, de décrire des situations propres à cette phase de transition en tout début de mandat. L’idée derrière cela : préciser les situations auxquelles sont confrontées les élus, identifier les acteurs clés pour apporter de l’information et identifier les clés pour dénouer les situations de blocage qui auraient besoin de l’être. Pour cela, Yoan et Grégoire prennent en note les phrases-clé sur des Post-it®, Adèle les place sur une échelle allant du positif au négatif.

SEMAINE 2 / Co-conception sur le projet de "kit de l'élu"

La deuxième étape s’effectue par groupe de deux, un résident, un participant. Ensemble nous tentons d’identifier tout ce qui pourrait être contenu dans ce fameux « kit ». Les propositions sont notées au fur-et-à-mesure sur des Post-it®, toutes les propositions sont ensuite misent en commun et positionnées sur une cible les situant selon leur caractère administratif, politique, stratégique et pratique.

SEMAINE 2 / Co-conception sur le projet de "kit de l'élu"

S’en suit une discussion sur les moyens qui serait à mettre en œuvre pour développer ce kit, la temporalité du projet, sa gouvernance, etc. L’équipe en arrive à l’idée d’un kit qui serait évolutif et suivrait les étapes de progression d’un élu dans son mandat.

Même si les outils méthodologique mis en place par les résidents n’ont pas forcément atteint tous les résultats attendus, à savoir une prolifération d’éléments concrets qui constitueraient le kit, ils ont permis de mettre à jour l’éclatement actuel des informations et dispositifs d’accueil de l’élu existant et de faire prendre conscience de possibles difficultés de visibilité et de lisibilité.

Une deuxième séance de co-conception est prévue pour l’après-midi cette fois-ci concept de « co-laboratoire » établi durant la première semaine de résidence : le laboratoire des collaborateurs d’élus. L’équipe accueille 4 assistants d’élus : Christine Moïses, Ludovic Debarre, Sylvie Depraetere et Pierrick Allossery.

À nouveau la séance se déroule en trois étapes.  Durant la première, tous les participants sont invités à inscrire sur des cartes postales ce qu’est ou n’est pas pour lui le « co-laboratoire ». Cette étape est rapide et permet de sortir toutes les idées qu’auraient  à priori les participant de ce « co-laboratoire ». Le « co-laboratoire » c’est : « des échanges plus réguliers », « un lieu d’échange sur des sujets pré-définis et/ou spontanés », « un café gourmand », « des fiches pour expliquer les politiques des uns et des autres »… Ce n’est pas « une instance hiérarchisée », « une réunion de plus », « un lieu où l’on juge l’autre sur sa façon de travailler »…

SEMAINE 2 / Co-conception sur le projet de "co-laboratoire"

Les résultats sont affichés et expliqués par l’auteur aux membres de la réunion.

Le groupe se sépare ensuite en deux groupes pour réfléchir à des scénarios du « co-laboratoire » : contexte, personnes, fonctions sont abordées pour arriver à un descriptif du futur « co-laboratoire ».

SEMAINE 2 / Co-conception sur le projet de "co-laboratoire"

Pour conclure, le groupe échange sur les différents scénarios, un scénario faisant consensus entre les différents participants émerge. Les collaborateurs semblent s’approprier le projet et exprime leur volonté de contribuer à rendre ce projet concret.

La journée se termine par un entretien d’élu mené par Lucie Bargel dans le cadre de l’étude PRELAT menée sur le travail des élus et auquel Adèle participe. Nous rencontrons pendant 1 heure Michel Autès, Vice-Président Santé, élu Vert.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s